Stress et tms

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 45 (11010 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
PISTES © Vol. 5 No. 1 Mai 2003 -- Recherche

Page 1 sur 30

Pratiques « innovantes », accidents du travail et charge mentale : résultats de l’enquête française « Conditions de travail 1998 »[1].
Philippe Askenazya et Eve Carolib
a philippe.askenazy@cepremap.ens.fr

CNRS et Cepremap (Centre d’Etude Prospective en Economie Mathématique et Appliquée), ENS 48 boulevard Jourdan 75014 Paris,France b eve.caroli@ens.fr Université d’Artois, LEA et Cepremap France Les entreprises, d’abord en Amérique du Nord puis en Europe, ont adopté des pratiques de travail qualifiées d’innovantes autour du développement de la rotation de postes, l’accent sur la qualité, la délégation d’autorité ou le juste-à-temps. Les travaux d’économie ont mis en évidence que ces changements organisationnels,notamment en complémentarité avec les technologies de l’information, se traduisaient par une réelle amélioration des performances des entreprises. Mais pour évaluer la performance globale de ces organisations, il convient également de cerner leurs conséquences potentielles sur la santé et la sécurité au travail. Or, les enquêtes européennes de la Fondation de Dublin[2] soulignent une dégradation desconditions de travail ressentie par les salariés européens notamment en France (charge mentale accrue, contraintes physiques généralisées, etc.) et la montée d’un sentiment global d’intensification du travail. À ce phénomène, qui pourrait simplement être lié à un biais déclaratif (relèvement de la norme sociale), s’ajoute une augmentation récente de la fréquence ou de la gravité des accidents dutravail. Par exemple, en Belgique, bien que le taux d’accidents soit resté stable, le nombre de jours d’arrêt par millier d’heures de travail est passé de 0,74 en 1996 à 0,84 en 2000. Sur la même période, le nombre d’accidents en France dans le secteur privé a connu une croissance annuelle continue d’environ 3%, croissance qui dépasserait un simple effet de cycle de l’activité économique[3]. Depuisune décennie, les maladies professionnelles – notamment les troubles musculo-squelettiques - progressent de 20% annuellement comme cela fut le cas aux Etats-Unis de 1984 à 1993 avant un retournement dans la dernière décennie. On peut donc s’interroger si les changements organisationnels intervenus dans les entreprises peuvent être un des facteurs structurels induisant cette dégradation ou bienla freinant. Théoriquement, l’impact des pratiques de travail est ambigu. Les travaux existants sont monographiques ou statistiques tout en utilisant des données d’établissements ou bien restreintes à certaines industries ; ils confirment une forte hétérogénéité. L’objectif de ce papier est de compléter cette littérature en exploitant une base unique française portant sur un vastehttp://pettnt/pistes/v5n1/articles/v5n1a7.htm 2003-05-29

PISTES © Vol. 5 No. 1 Mai 2003 -- Recherche

Page 2 sur 30

échantillon représentatif de salariés. Cette enquête Conditions de Travail 1998 permet d’étudier de manière détaillée, au niveau des individus, les corrélations entre l’implication dans certaines pratiques innovantes clefs – les normes de qualité et la rotation de postes – et les risquesd’accidents avec interruption temporaire de travail ou plus bénins ainsi que la charge mentale. En filigrane, l’enquête permet de saisir l’effet de facteurs plus standards comme l’ancienneté. Il apparaît, malgré la prise en compte des biais de sélection massifs, que les pratiques « innovantes » sont associées globalement à une fréquence individuelle plus importante d’accidents du travail mais aussià un alourdissement de la charge mentale. Une première section présentera successivement les pratiques innovantes et leur diffusion. Leur impact théorique sur la sécurité et la santé au travail ainsi que les études existantes sont discutées dans la section 2. L’enquête Conditions de Travail est décrite dans la partie 3. Pour vérifier la validité de nos données, le quatrième volet testera les...
tracking img