Stress & tms

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4292 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Conservatoire National des Arts et Métiers

Master Recherche en Ergonomie

Revue Bibliographique

STRESS et TMS

DAMIEN FABRE

Tuteur : Philippe Cabon

Année 2006 – 2007

SOMMAIRE

1. Introduction 3

1.1. Définition du Stress et des facteurs psychosociaux 3
1.2. Définition des TMS 6

2. Liens entre STRESS & TMS 7

2.1. Quelle évolution et quel coût ? 12

3. Le pointde vue de l’intervention 13

3.1. Le cas des opérateurs sur chaîne dans la filière viande 13

4. Conclusion 14

5. Bibliographie 16

Introduction

Le stress et le TMS sont des notions qui ont comme point commun de toutes deux revêtir des dimensions multiples qui rassemblent une diversité d’effets et de causes.
Selon le NIOSH (1997), les Troubles Musculosquelettiques (TMS), enanglais Musculoskeletal Disorders (MSDs), sont reconnus comme ayant des facteurs d’origine professionnelle dès le début du 18ème siècle. Cependant ce n’est pas avant l’établissement d’un lien par des études épidémiologiques au cours des années 1970 que des travaux scientifiques commencent à s’intéresser à ces pathologies.
La notion de stress est quant à elle mise en exergue dès 1936 par le biologistecanadien Hans Selye qui la théorise à travers le syndrome général d’adaptation.
La question d’un lien entre le stress et les TMS commence à être évoquée au début des années 90 suite à de nouvelles études épidémiologiques faisant apparaître des corrélations entre ces troubles.
Quels sont les nouveaux déterminants à l’origine de ces pathologies et comment y faire face ?
Après avoir mieuxcirconscrit ces deux notions, nous tenterons de faire une synthèse des causes et des effets qu’elles engendrent, avant de voir de façon plus concrète quelle sont les solutions envisagées au cours des interventions ergonomiques pour les prévenir aujourd’hui.

1 Définition du Stress et des facteurs psychosociaux

L’agence européenne pour la sécurité et la santé au travail (2000) définit le stress comme« un état psychologique qui fait partie et qui reflète un large processus d’interactions entre la personne et son environnement de travail… le stress peut être vécu comme le résultat d’une exposition à un large éventail d’exigences professionnelles et, en retour, contribuer à un éventail tout aussi large de conséquences sur la santé ».

Le stress est sous-tendu par des facteurs psychosociaux,notion ici aussi assez large, qui regroupe des causes liées aux :
- facteurs associés au travail et à l’environnement de travail qui sont souvent considérés comme des exigences ou des facteurs de risque qui sont susceptibles de menacer la santé tels que :
o l’organisation du travail (charge de travail, répétitivité, exigences mentales, tâches peu claires),
o lescaractéristiques de l’organisation (structure horizontale de l’organisation vs. structure verticale, problèmes de communication),
o les relations interpersonnelles au travail (rapport avec la hiérarchie, soutien social),
o les aspects temporels du travail et de la tâche (temps de cycle, travail posté),
o les aspects financiers et économiques (salaires, avantages et problèmesd’équité),
o et les aspects communautaires (statut professionnel et prestige).
- facteurs associés à l’environnement extraprofessionnel (responsabilité associée à un parent, un conjoint, un enfant) ;
- caractéristiques individuelles du travailleur (sexe, âge, expérience, style de vie, caractéristiques psychologiques).

C’est l’interaction entre ces trois domaines qui peut produiredu stress chez l’opérateur et qui est considérée comme ayant un impact à la fois sur la santé et la performance.
Comme le rappelle le BIT (2000) « On utilise fréquemment les expressions organisation du travail ou facteurs organisationnels en lieu et place de facteurs psychosociaux pour parler des conditions de travail pouvant induire le stress ».
A défaut de davantage de différenciation...
tracking img