Structure composition et dynamique de la terre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 20 (4761 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE I. STRUCTURE ET COMPOSITION DE LA CROÛTE TERRESTRE
A. La croûte terrestre B. La croûte continentale 1. Des roches d’origines variées et leur composition minéralogique 2. Les roches dans les grands ensembles morphologiques C. La croûte océanique 1. La structure de la croûte océanique 2. Nature des roches de la croûte océanique

II.

MODÈLE DE LASTRUCTURE INTERNE DE LA TERRE
A. Des méthodes indirectes pour étudier la structure interne de la Terre B. Ondes sismiques et hétérogénéité du globe 1. La vitesse de propagation des différentes ondes sismiques 2. La zone d’ombre C. Un modèle sismologique du globe D. Un modèle minéralogique et chimique du globe 1. Les roches du manteau 2. La composition du noyau E. La formation de la Terre

III.MODÈLE DE LA DYNAMIQUE LITHOSPHÉRIQUE
A. Les mouvements des plaques expliquent la dynamique du globe B. Reconstituer les déplacements des plaques

IV.

LES DORSALES OCÉANIQUES : DES ZONES EN EXTENSION
A. Le rift, une structure qui témoigne de l’expansion océanique 1. Les étapes de la formation d’une marge - Le stade rift continental - Le stade océan jeune 2. Amincissement crustal etrupture continentale B. Le fonctionnement des dorsales

V.

LA TERRE, MACHINE THERMIQUE
1. Pertes et productions de chaleurs 2. L’évacuation de la chaleur : deux modes de transfert. 3. La convection terrestre

STRUCTURE, COMPOSITION ET DYNAMIQUE DE LA TERRE I. STRUCTURE ET COMPOSITION DE LA CROÛTE TERRESTRE
A. La croûte terrestre Croûte continentale et croûte océanique constituent la croûteterrestre qui forme une interface de faible épaisseur par rapport au rayon de la Terre. Son épaisseur n’excède pas 1/100e à 1/1000e du rayon terrestre selon les régions du globe. (Rappel : rayon terrestre = 6370 km). TP1 : Étude de la croûte terrestre En milieu continental, ce sont les affleurements naturels créés notamment par l’érosion qui permettent d’observer les échantillons de roches. Lesforages permettent aussi de récolter des informations mais leur utilisation est limitée car les forages restent peu profonds, sont très coûteux et très longs à réaliser (plusieurs années pour 10 km) : Depuis la fin des années 60, on cherche, par des forages profonds, à mieux connaître et comprendre la nature et la composition de la croûte continentale. Plusieurs projets de collaborationinternationale ont été mis sur pieds. Le DSDP (Deep Sea Drilling Project) est un projet initié en 1970 qui visait à réaliser plusieurs forages peu profonds, dans tous les océans, pour bien connaître la croûte océanique et sa couverture sédimentaire. Le projet IPOD (International Phase of Ocean Drilling), puis ODP (Ocean Drilling Project), depuis 1979 et toujours actif: c'est la suite du DSDP, mais à l'échelleinternationale; plusieurs forages à +/- 2000 m dans la croûte océanique, sur des centaines de sites dans tous les océans, bénéficiant d'une grande amélioration des techniques. L'Allemagne a réalisé un forage de 15 km en Bavière (donc à travers la croûte continentale) ; il s’agit du forage le plus profond réalisé jusqu’à présent. B. La croûte continentale 1. Des roches d’origines variées et leurcomposition minéralogique Le domaine continental est constitué fondamentalement de 4 types de roches : les roches sédimentaires, les roches magmatiques volcaniques, les roches magmatiques plutoniques et les roches métamorphiques. • Les roches sédimentaires : Ce sont les roches les plus représentées à la surface de la croûte terrestre (75 % de la surface est recouverte par des roches sédimentaires).Ce sont des roches dites exogènes car elles sont formées à la surface de la Terre ; elle sont issues de la sédimentation de particules d’origines diverses dans des bassins de sédimentation. L’origine de ces particules peut être terrigène (issues de l’altération de roches émergées préexistantes), chimique (précipitation des carbonates, ou biologique (coraux). Ces roches se présentent sous forme...
tracking img