Structure de marcher

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1577 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
TP 1 Réseaux Informatique

1 Adressage IP
1.1 Limites du nombre d’adresses IP
1.1.1 Adresses de réseaux valides
Les adresses IP de réseaux valides appartiennent forcément aux classes A, B ou C. Elles satisfont en outre les contraintes suivantes :
❖ Partie id. réseau :
- ne peut pas être "tout à zéro" (c’est à dire tous ses bits à 0)
- ne peut pas être "tout à un" pour laclasse A
❖ Partie id. station :
- doit être "tout à zéro"

Exercice 1 (Nombre d’adresses de réseau)

Pour chaque classe A, B et C, calculer le nombre d’adresses IP de réseaux valides attribuables.

1.1.2 Adresses de stations valides

Exercice 2 (Nombre d’adresses de station)

Toute adresse IP de station valide, quelle que soit la classe de son réseau d’appartenance, a sapartie id. station qui satisfait les contraintes suivantes :
➢ ne peut pas être "tout à zéro" (réservé pour l’adresse de son réseau)
➢ ne peut pas être "tout à un" (réservé pour l’adresse de diffusion générale sur son réseau)
Pour chaque classe A, B et C, calculer le nombre d’adresses IP de stations valides attribuables par réseau.

1.2 Analyse d’adresses IP

Exercice 3 (Adresses IP sousforme binaire)

Soient les 4 adresses IP suivantes, codées sur 32 bits, où les bits sont regroupés ici en octets pour en faciliter la lecture :
1. 10010011 11011000 01100111 10111110
2. 01101100 10100100 10010101 11000101
3. 11100000 10000001 10100010 01010001
4. 11010110 01011100 10110100 11010001
Pour chaque adresse :
a) L’écrire en notation décimalepointée.
b) Déterminer sa classe à partir de la représentation binaire.
c) Isoler sa partie classe + id. réseau de sa partie id. station si cela a un sens, et déterminer l’écriture binaire de l’adresse de son réseau d’appartenance (appelée aussi "son adresse de réseau").
d) Écrire son adresse de réseau en notation décimale pointée.

Exercice 4 (Adresses IP en notation décimalepointée)

Soient les 4 adresses IP suivantes, exprimées selon la notation décimale pointée :
1. 139.124.5.25
2. 194.199.116.255
3. 12.34.56.78
4. 224.0.0.2
Pour chaque adresse :
a) Écrire en binaire sur un octet, le nombre de gauche de l’adresse (jusqu’au premier point).
b) Les bits codant la classe de l’adresse sont contenus dans cet octet, quelque soit laclasse de l’adresse. En déduire sa classe.
c) Selon que la classe est A, B ou C, la partie id. station correspond respectivement aux 3 derniers, 2 derniers ou au dernier octet de l’adresse. En déduire son adresse de réseau en notation décimale pointée sanstransformer l’écriture en binaire.

Exercice 5 (Classes et intervalles du premier octet)
On sait que le premier octet d’une adresseIP suffit à déterminer la classe de cette adresse. On sait aussi que certaines combinaisons pour l’id. réseau sont interdites.
1. Déterminer, pour chaque classe, l’intervalle [min; max] des valeurs décimales que peut prendre le premier octet, en tenant compte des combinaisons interdites.
2. En déduire les classes des adresses dont le premier octet est :
a) 10
b) 241
c) 192d) 172
e) 230

1.3 Adresses IP privées
Certaines adresses sont réservées à un usage particulier (réseaux privés). Elles sont utilisables localement dans un réseau mais ne doivent pas circuler sur Internet et sont rejetées par les routeurs. Elles ne sont donc attribuables à aucun réseau ni aucune station pour se relier à Internet. Ces adresses s’étendent sur les plages suivantes :- 10.0.0.0 à 10.255.255.255
- 172.16.0.0 à 172.31.255.255
- 192.168.0.0 à 192.168.255.255
- 169.254.0.0 à 169.254.255.255

Exercice 6 (Réajustement du nombre d’adresses réseau)
Reprendre les résultats obtenus à l’exercice 1 et recalculer le nombre d’adresses réseaux attribuables en tenant compte de ces contraintes supplémentaires.

Correction du TP1 Réseaux

1...
tracking img