Structure sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4459 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Population active dans les PCS
1. D’après l’INSEE en 2003, il y avait en France 27 054 000 personnes actives.
2. Part en % des exploitants agricoles hommes :
Nb d’agriculteurs exploitants Hommes / Total des actifs Hommes x 100 = 3,5 %
Sur 100 hommes actifs, 3,5 sont des agriculteurs exploitants, en 2003 selon l’INSEE.
Femmes :
- catégorie 1 = 1,9 %
- catégorie 2 = 3,8 %
- catégorie3 = 10 %
- catégorie 4 = 22,8 %
- catégorie 5 = 47,8
- catégorie 6 = 10,9 %
- catégorie 7 = 2,8 %
4. Employés (secteur tertiaire, peu qualifié, salariés) et professions intermédiaires (secteur tertiaire, moyennement qualifié, salariés)
La qualification de la personne est mesurée par le nombre de diplômes obtenus.
La qualification de l’emploi est le niveau de diplômes requis pour occuperl’emploi.
Si la qualification de la personne est supérieure à la qualification de l’emploi  déclassement, la rémunération liée à l’emploi est inférieure.
Le déclassement vient du chômage (nb de poste inférieur nb de postulants) ; le nb de postes qualifiés n’est pas suffisant pour satisfaire le nombre de personnes qualifiée.
La demande de travail est le fait que les employeurs offrent des emplois.La demande des emplois est le fait que la pop. active offre sa force de travail.
La rémunération est attachée à la qualification de l’emploi. En cas de déclassement, la personne reçoit une rémunération inférieure à celle à laquelle elle aurait pu prétendre s’il n’y avait pas eu de déclassement.
Déclassement  baisse de position sociale des classes moyennes (sablier)
L’artisanat était considérécomme position élevé mais dégradation, on valorisait le savoir- faire, on valorise aujourd’hui ceux qui gagnent beaucoup par leur métier.
Economie d’échelle : partage des charges fixes.
Plus les professions se spécialisent, plus il est intéressant d’avoir plusieurs représentant.
C. Pertinence et limite des PCS
Est-ce que les PCS ont su s’adapter aux évolutions de la société ? Sont-elles tjrsaptes à rendre compte de la structure de la société dans laquelle nous vivons ?
Objectif des PCS  répartir la population active en PCS c’est faire le pari que les caractéristiques socio-économiques des individus sont en lien avec leur comportement autrement dit cela signifie que l’on pense qu’une partie des comportements des individus est induit par leur formation, leur métier, leurresponsabilité et leur statut juridique (indépendant ou salariés).
Rq : c’est sans doute vrai pour une bonne part ainsi on peut se demander si le partage des tâches à l’intérieur d’un couple résulte plus du hasard que du statut social des individus. Le partage des tâches résulte de l’évolution du statut de la femme dans NOS sociétés (occidentales). Les statistiques montrent que les couples ouvriers ouemployés sont plus « traditionnels » que les professions intermédiaires (PI) et plus encore que les PIS (profession intellectuelle supérieure) on peut donc déduire que la répartition des tâches ne relève pas du hasard et que les PCS sont utiles.
Autre rq : la France est le seul pays à posséder un outil de cette qualité mais il n’est pas parfait, il ne doit pas être utilisé n’importe comment et commepar tout outil statistique il ne faut pas lui faire dire plus qu’il ne peut dire.
Rq : de 1950 à 1980populations active est abondante dans le secteur primaire

A partir des années 1980 on prend conscience de la nécessité d’adopter les CPS en fonction de l’évolution sociale et éco de la société.

Les CSP (catégories socioprofessionnelles) sont devenues les PCS (profession et catégoriessocioprofessionnelles). Derrière ce changement de nom il s’est passé un changement important de l’outil.
Avantages de la nomenclature des PCS :
Permettre la comparaison dans le temps et de parler de classes sociales sans utiliser ce mot.
Clivage  déplacement qui crée un écart.
Karl Marx (19° siècle) : classes sociales pour expliquer les conflits d’intérêts entre deux catégories d’individus :...
tracking img