Structures et evolutions

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4215 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Théories des Organisations Structures et Évolutions
A) Structures et organisations
L’organisation est considérée d’un point de vue systémique (9 niveaux de complexité de K. Boulding). • Les composants de l’organisation (une frontière, un dedans, un dehors) • Les relations entre les composants (les flux entrants et sortants, par exemple, entre les départements d’une société) • La dynamique etl’adéquation (Flux d’énergie : performance, efficacité, efficience) ex : sans les flux monétaires, l’entreprise n’existe pas.

1. Le contexte

L’entreprise en tant qu’organisation : – Système de transformation d’Inputs en Outputs – Opère selon certains objectifs (qui vont influencer l’activité et la structure de l’entreprise) • Objectifs fixés (extérieur) • Objectifs qu’elle se fixe Souvent, onrencontre les deux types d’objectifs dans la même société ; il faut savoir mixer les deux. La société peut aussi vivre ces objectifs comme des contraintes. – Relations • Entre les composants internes (unités organisationnelles). Comment les organiser et appréhender les relations de pouvoir ? Les composants sont reliés horizontalement et verticalement. • Avec l’environnement : on va avoir des canauxd’information avec les acteurs de notre environnement.

2. Définition
Les différents composants internes – Système technique • Transforme les inputs en produits ou services – Système psycho-sociologique (psychologie = individus, sociologie = relations entre eux) • Dimension humaine / individus qui sont animés par une psychologie propre, disposent d’un pouvoir organisationnel (théorie de lamotivation,

a) Domaine couvert par la structure – Trois axes • Axe des tâches et des activités • Axe des centres de responsabilité et d’autorité • Axe des communications et des relations

Comment caractériser la structure ? • Domaine couvert • Caractère stable (mais pas figé  Chandler) • Caractère formel (organigramme, procédures)/ informel

satisfaction/insatisfaction, étude du pouvoir,aspects relationnels). – Systèmes de gestion (P. Tabatoni et P. Jarniou) • Systèmes de processus de décision – Ils « finalisent », « organisent » et « animent » les actions collectives de personnes ou de groupes de personnes réalisant les activités qui leur sont assignées dans une organisation – Très liés à la structure mais sont plus dynamiques – Structure organisationnelle • « Ce qui définit lesnormes fondamentales de l’organisation, lui assure sa stabilité, son unité et lui donne son sens »  terme ambigu

 Axe 1 des tâches et des activités (lien avec l’approche taylorienne et les travaux d’A. Smith) – Relations entre activités : schéma de répartition des tâches – Relations entre unités organisationnelles : description des services (de l’entreprise) et des rapports qu’ils ont entre eux; liaisons hiérarchiques entre responsables. Pour être efficace, il faut se spécialiser : tâches effectuées régulièrement qu’on va améliorer au fur et à mesure. Phénomène d’apprentissage qui permet des gains de productivité importants. On a des capacités limitées donc on va se spécialiser sur certaines tâches. Mais comment les répartir de façon cohérente ? On va définir les activités (fonctions)et les relations entre les activités (division horizontale, vision métier) et entre les unités organisationnelles (division verticale : description des services et de leurs rapports).  Axe 2 des centres de responsabilité et d’autorité – Relations hiérarchiques et de pouvoir : schéma de répartition des responsabilités et organigramme – Décisionnel : « … localisation de critères de décision, moded’exercice de l’autorité … système de solution des conflits et d’intégration sociale » O. Gelinier On ne peut pas dissocier pouvoir et capacité de décision. La nature de la décision va être associée à l’activité et au responsable.
 Axe 3 des communications et des relations

b) Caractère stable de la structure La structure constitue le cadre stable de fonctionnement de l’organisation. Elle...
tracking img