Substances marines bioactives

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2675 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Substances naturelles marines bioactives en Nouvelle-Calédonie, le bilan de 20 ans de recherches

Dominique LA URENT

Institut de recherche pour le dévoloppement

CENTRE DE NOUMÉA

Substances naturelles marines bioactives en Nouvelle-Calédonie, le bilan de 20 ans de recherche

Dominique LAURENT

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

SOMMAIRE

1)Introduction 2) Algues 3) Ascidies. . . . . . . . . . . 4) Echinodermes 4 - 1) Crinoïdes 4 - 2) Étoiles de mer
4 - 2 - 1) Étoiles du lagon 4 - 2 - 2) Étoiles profondes

7 8 . 8 10 10 10
12

12 18 18 18 18 21 21 21 27 33 33 33 33 36 37

4 - 3) Holothuries 5) Cnidaires 5 - 1) Alcyonaires 5 - 2) Gorgones 5 - 3) Pennatulaires 6) Spongiaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . .. . 6 - 1) Éponges du lagon 6 - 2) Éponges profondes 7) Mollusques .. . . . 8) Microorganismes 8 - 1) Bactéries 8 - 2) Champignons 9) Conclusion 10) Références

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mise en page - Fabrication Jean Pierre MERMOUD Reprographie IRD Nouméa

Photos: Pierre LABOUTE, Georges BARGIBANT, Jean-Louis MENOU

Mots clés:BIBLIOGRAPHIE, SUBSTANCE NATURELLE, MILIEU MARIN / NOUVELLE CALEDONIE

© IRD, 1999

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

1) INTRODUCTION La Nouvelle Calédonie se situe sur la rive est de la plaque continentale australienne, aux environs de 165°E et 21°30'S et à 1 500 km de la côte du Queensland. Un système de récifs complexe, comprenant toutes les formations existantes(récif frangeant, isolé, barrière ou atoll) s'étend de part et d'autre de la Grande Terre sur environ 1 000 km du Nord au Sud, autour des îles coralliennes proches (Iles Loyauté et île des Pins), l'archipel des Chesterfield inclus. Plusieurs monts sous-marins ont aussi été récemment découverts dans la zone économique de la Nouvelle Calédonie. La recherche de substances naturelles marines enNouvelle-Calédonie a débuté en 1977 au centre ORSTOM par le programme SNOM (Substances Naturelles d'Origine Marine) à l'initiative de Pierre Potier. Ce programme tripartite qui réunissait Rhône Poulenc, le CNRS et l'ORSTOM a duré 5 ans. Il s'est poursuivi par le programme SMIB (Substances Marines d'Intérêt Biologique) qui est avant tout un programme pluridisciplinaire, regroupant industriels etchercheurs de la plupart des instituts de recherche nationaux (ORSTOM, CEA, CNRS, INSERM, MNHN), et universitaires français et étrangers. Ces collaborations permettent de tendre au développement pharmaceutique des substances originales ayant révélé une activité biologique concurrentielle de celle des témoins de référence. Les substances originales dont le développement n'est pas envisageable sonttoutefois intéressantes au titre de modèles expérimentaux. Lors de ces deux programmes, un inventaire important de la faune du lagon néo-calédonien a été réalisé par les biologistes du laboratoire d'Océanographie et du Muséum National d'Histoire Naturelle (MNHN) de Paris, la plupart des récoltes étant effectuées en plongée autonome par une équipe de plongeurs biologistes professionnels. Valorisant toutesles données obtenues lors de ces plongées de prospection ou de récolte, des guides taxonomiques ont été réalisés sur différents groupes, échinoderrne
1,

ascidie 2, éponge 3 et gorgone (en préparation). Cet inventaire a été étendu à la faune profonde de la région (Zone Économique de la Nouvelle Calédonie). Les premiers dragages en eau profonde effectués par les biologistes du laboratoired'Océanographie (campagnes Musorstom décrites dans les Mémoires du MNHN ; le 2l ème volume va être publié) ont permis l'étude d'échantillons divers et abondants récoltés entre 200 et 2 000 m, le plus souvent aux environs de 400 m. Etant donné l'intérêt de ces échantillons, le SMIB a mené ensuite ses propres campagnes de dragages profonds sur les N/O de l'ORSTOM, le Vauban, puis [' Alis. L'originalité...
tracking img