Sud soudan et darfour

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2456 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
quLa partition du Sud Soudan et le Darfour
-------------------------------------------------
Rappels
En 1983, une guerre civile éclate au Soudan, entre le Nord et le Sud. Le chef militaire et président du Soudan depuis 1969, Muhammad Jaafor al-Nimeiry (suite à un coup d’état), cherchant le soutien des Frères musulmans, face à la perte de vitesse de son pouvoir (scandales économiques) etrecherchant l’approbation des pays du Golfe du Persique, demande l’appui des Frères mulsumans. En échange, il impose la charia dans le pays en septembre 2003. Le sud Soudan composé de minorité chrétienne et animiste, s’oppose au régime de Nemeyri, conduit par le Mouvement de libération du peuple soudanais (MLPS), avec à sa tête le colonel John Garang. En même temps, le gouvernement soudanaisdécide le partage du Sud Soudan en trois régions administratives possédant chacune une assemblée, un cabinet et un gouverneur. La décision de partager le Sud Soudan en trois régions exacerbe les tensions provoquant le déclenchement d’une guerre civile. Pendant ces émeutes l’Armée de Libération du Peuple Soudanais voit le jour (ALPS). En 1989, le Front National Islamique (FNI), arrive au pouvoir(par coup d’état également), et le Général Omar El-Béchir prend la présidence du pays. La volonté du FNI est de ré-islamiser le Soudan.
Le 9 janvier 2005, le gouvernement de Khartoum signe un accord de paix avec le Sud (accords de Nairobi, Kenya), qui met fin à 21 ans de guerre civile au terme de un million et demi de morts, de plus de quatre millions de déplacés à l’intérieur du pays et600 000 réfugiés dans les états limitrophes. Les Etats-Unis ont fortement fait pression sur le régime soudanais et appuyé l’idée de la nécessité de séparation du Nord et du Sud pour mettre un terme au conflit. Cet ensemble d’accords séparés portent sur des différents points : le référendum d’auto-détermination du Sud-Soudan prévu 6 ans et demi après la signature du protocole de Machakos ; unarrangement sécuritaire prévoyant le retrait des troupes nordistes du Sud et vice-versa, ainsi que la création d’unités conjointes intégrées (UCI) ; un accord sur le partage des richesses qui prévoit une répartition des bénéfices du pétrole à côté de l’instauration d’un nouveau système fiscal et d’un double système bancaire (dans le Nord et le Sud) ; des accords sur le fonctionnement politique duSoudan, durant la période transitoire vers le référendum d’auto-détermination du Sud (partage du pouvoir politique, rédaction d’une loi constitutionnelle, recensement et élections générales).
En même temps, en 2003, la province occidentale du Darfour, se révolte contre le pouvoir central après que des conflits aient éclaté entre tribus nomades arabes et tribus sédentaires africaines pourl’accès aux terres. Région musulmane et composée d’autant de Noirs-africains que d’Arabes, la région, longtemps oubliée socialement, économiquement et politiquement par le pouvoir central, s’inspire du combat mené par le Sud, pour appuyer ses revendications. Le Front National de Rédemption regroupe plusieurs mouvements rebelles : le Mouvement pour la Justice et l’Egalité (JEM) groupe le plusinfluent, le Mouvement de Libération du Soudan (SLM) et l’Alliance Fédérale Démocratique du Soudan (SFDA). Le différent au Soudan apparaît donc plutôt comme un différend économique et politique plus que religieux. En réaction à cette rébellion, le gouvernement soudanais envoie l’armée soutenue par les Janjawids, des tribus chamelières du Nord Soudan, pour accomplir les basses besognes. Est venuese greffer aux conflits entre les rebelles et l’armée gouvernementale, une grave crise humanitaire, qui nécessite une aide humanitaire internationale depuis plus de dix ans. Ce conflit a fait plus de 300 000 victimes et 2,7 millions de déplacés. En 2007, la conférence de paix qui se tient en Lybie est un échec. En 2008, Omar El-Béchir proclame un cessez-le-feu qui n’est pas respecté....
tracking img