Suffit-il d'etre conscient de soi pour se connaitre ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1483 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chacun s’accorderait à dire qu’il suffit d’être conscient - du latin « cum scientia », « avec science » - pour se connaître. C’est-à-dire, qu’il est même nécessaire d’être instruit de soi et du monde (conscience de soi et du monde) pour accéder à la connaissance de soi. Ainsi, il est une nécessité de savoir faire la distinction entre le monde, autrui et soi-même pour se connaître. Toutefois, êtreconscient ne suffit pas pour se connaître entièrement. En effet, le phénomène inconscient nous indique qu’il existe une part de nous même à laquelle nous n’avons pas accès et que nous ne nous connaissons donc pas.

Il y a-t-il alors, une contribution autre que le phénomène conscient dans l’accès à la connaissance de soi ?

Nous verrons d’une part, qu’être conscient est une nécessité pour seconnaître et que ce phénomène est immédiat. Par ailleurs, nous montrerons qu’être conscient ne suffit pas à l’entière connaissance de soi. Enfin, il sera bon de voir l’aspect progressif dans l’acte de se connaître, de même que cet acte reste objectif grâce à la présence d’autrui.

Etre conscient chez l’Homme est fondamental dans le sens où cela vient avant toute chose. Ainsi, être conscient estune nécessité pour se connaître, car il ne peut y avoir connaissance sans être conscient de la connaissance. Alors, lorsque Descartes remet en cause les connaissances acquises par l’Homme jusqu’à présent, il fait table rase (« tabula rasa ») en se remettant à la seule connaissance qu’il possède, c’est qu’il est conscient : « cogito ergo sum ». Selon le philosophe, le phénomène conscient est dèslors immédiat.

De la même façon, Bergson dit qu’il y a toujours une conscience en soi. Il a beau essayer de la supprimer, il ne peut pas. Ainsi, être conscient est un phénomène inévitable chez l’Homme, c’est grâce à sa conscience qu’il peut acquérir une connaissance de soi, ou autre.

Le phénomène conscient est par ailleurs indispensable dans la connaissance de soi. Dans la « phase du miroir »,l’enfant prend conscience de son étendue sur le monde qui l’entoure. C’est de cette façon qu’il pourra faire la distinction entre ce qui le concerne, sa présence et sur son entourage, autrui et le monde. Grâce à cette distinction, il ne se confondra pas avec son frère ni avec une table.

De plus, dans le phénomène conscient existe une part qui se nomme me « préconscient » qui constitue tous leséléments antérieurs dans la vie d’un homme que celui-ci n’utilise pas sur le moment présent mais dont il dispose s’il le souhaite. Les souvenirs qui permettent l’assimilation et la compréhension amenant à la connaissance de soi, sont compris dans l’ensemble du « préconscient ».

Qui-plus-est, les expériences réalisées ont permis, de par la confrontation de soi à des obstacles, l’acquisitiond’une connaissance de soi. Ces expériences ne peuvent être réalisées sans connaissances de soi. D’ailleurs, les empiristes tels que Hume affirment que toute connaissance doit être acquise concrètement et qu’elle ne peut être l’objet d’une étude abstraite.



Ainsi, sans conscience de soi et du reste, il ne peut y avoir connaissance de soi. Toutefois, même avec la conscience, il reste des élémentsinexpliqués qui peuvent nous amener à mieux nous connaître.

Tout d’abord, le contexte social et familial peut interférer dans la véritable connaissance de soi. Il est souvent le cas lorsque les parents régissent la vie de leur enfant, celui-ci s’en retrouve influencé sans qu’il en prenne conscience. Il prend part entièrement comme venant de lui ; les désirs et ambitions de sa famille.

Aucontraire, lors de conflits, notamment pendant la période de l’adolescence où l’individu est en crise avec soi-même et son entourage, pour se distinguer de des parents et de ce qu’il était jusqu’à présent, il va s’identifier à quelqu’un et l’utiliser comme modèle.

De la même façon, on peut analyser le phénomène de conscience de groupe où, en prenant part à un ensemble de personnes et pour...
tracking img