Suicide philosophique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (551 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
A-t-on le droit de se suicider ?

C'est l'étude du combat entre tout ce qui nous pousse à quitter la vie et tout ce qui nous en empêche qui nous intéresse. Cette problématique est essentielle pournous car il est nécessaire de justifier la vie avant de se poser des questions sur les principes de celle-ci ou quelconque autre question philosophique. En effet, on comprend bien que si l'on conclutque le suicide se justifie, il n'y a alors plus aucune autre question à se poser.

Depuis l'apparition de l'homme sur terre, la question du suicide s'est posée. L'homme est doté de conscience et deraisonnement, il est donc capable de s'interroger sur son existence. Ces réflexions ont suivi un long cheminement aboutissant parfois à l'idée du suicide. L'idée du suicide a souvent été combattue,par exemple par le biais de l'Église qui condamnait au pire des sorts, l'enfer, ceux qui le commettaient. Dieux était alors un bon « vaccin » contre le suicide grâce au sens qu'il apportait à la viehumaine. Cependant, avec la mise en doute de son existence, les doutes concernant le sens de l'existence humaine sont apparus bien plus fortement. Sans Dieu, il n'y a rien après la mort. Nous sommespromis à cette fin dès notre naissance et il en va de même pour la pire crapule que pour l'homme le plus vertueux. Notre corps est simplement restitué à la nature et nous nous transformons au fil dutemps en poussière, sans sensation ni sentiment et sans que nous puissions tenter quelque action pour déjouer cette fatalité. C'est cette constatation même qui rend la vie absurde et dénuée de sens. Si lamort, à laquelle on ne peut échapper, efface tout, pourquoi se comporter convenablement? Pourquoi vivre tout simplement ? La mort semble alors une libération. La question semble alors être inutile :le suicide est apparemment forcé par l’absurdité de la vie.

Cependant, les arguments contre ce dernier sont aussi nombreux. Premièrement, c’est un acte définitif, synonyme de fuite. Si l’on suit...
tracking img