Suis-je ce que mon passe a fait de moi ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chaque individu porte un fardeau sur ses épaules. En effet, nos actes et nos paroles ont des conséquences sur notre avenir ; sans que cela ne soit forcément voulu. Une personne qui aurait commis un crime peut se voir interdire les institutions qu’elle voulait intégrer comme la justice ou la police. De nos jours, le passé d’un individu prend de l’importance dans la mesure où il peut déterminer ceque l’on devient et ses raisons. Le passé est-il important à la construction de son avenir ? Faut-il oublier son passé ? Faut-il comprendre son passé pour construire son avenir ?

I Le passé d’un individu est important mais il n’est pas nécessaire à la construction de son avenir.
Nous avons besoins de points de repère pour nous connaître dans le présent. L’avenir et déjà le présent nepeuvent être définis s’il n’existe pas de passé pour les définir. La nature de l’existence humaine est de se projeter dans l’avenir, chaque individu doit nécessairement tenir compte de son passé. Ce qu’il a vécu le détermine à faire un choix par rapport à un autre et lui fournit les moyens de parvenir à sa fin. Notre passé aide à la décision, mais il ne garde son sens qu’en relation avec le futurqu’il va créer. La vie d’u individu est constituée d’un passé et d’un futur, sans passé il n’y a pas de futur ; le passé aide à la construction d’un futur. Un individu qui a subi un grave traumatisme et qui a perdu la mémoire a du mal à anticiper son avenir. Au contraire, il cherchera son passé afin de mieux se connaître.
La conscience a besoin de la mémoire pour durer, pour exister. Leprésent est un instant qui relie le passé au futur, pour vivre l’individu a besoin d’une mémoire. Il ne peut y avoir de présent pour la conscience que si ce qu’elle reçoit est suffisamment consistant et résistant à la disparition. C’est le rôle de la mémoire qui est une sorte de rétention du passé. Le passé devient alors perceptible. Lorsqu’une personne perd la mémoire, elle a aussi perdu saconscience qu’il faudra qu’elle reconstruise. Lorsqu’un individu a gardé sa mémoire, il sait qu’il est conscient, il sait qu’il a un passé, un vécu.
Le passé fait partie du présent d’un individu. Un individu est une personne qui résulte de la formation progressive d’un sujet. Il ne peut se créer instantanément, mais après le résultat d’une histoire. C’est le passé d’un individu qui détermine ce qu’ilest en tant q’un individu au sein d’une société. Merleau-Ponty disait « le présent est la conséquence du passé et l’avenir la conséquence du présent ». Le passé peut constituer une entrave à l’évolution de l’Homme. Oublier le passé peut être bénéfique dans la mesure où il permet d’investir le présent, d’avoir plus de force pour évoluer, d’acquérir de nouvelles facultés et de s’adapter à denouvelles situations. La prise de conscience du temps ne s’effectue que dans l’instant présent, là où le passé est terminé et l’avenir pas commencé. Le temps apparaît alors comme une succession d’instants chaque fois différents. Lorsqu’une personne veut profiter du moment présent, elle ne peut pas penser à son passé et son avenir en même temps.
L’oubli peut être une faculté positive et même lesigne d’une âme en pleine santé. Il permet la tranquillité de la conscience dans le présent, dans le cas contraire la conscience serait surchargée. Or, l’oubli est aussi une condition essentielle au développement de nouvelles facultés et de nouveaux souvenirs qui prennent alors la place d’anciens souvenirs et facultés non indispensables. De même que sans l’oubli, un individu aurait l’impressiond’avoir déjà tout vu, il perdrait alors le goût de la vie réelle. Freud a montré qu’il ne s’agit pas d’un oubli total mais d’un refoulement, la conscience rejette dans l’inconscient ce qu’elle ne peut pas accepter.
L’Homme vit dans le futur, ce qui l’attend est à avenir. Au moment de sa naissance, il ne peut se définir dans le passé car il n’en a pas encore. Il pourra le faire que dans le futur,...
tracking img