Suis-je responsable de ce dont je ne suis pas coupable

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2315 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Existe il une définition universelle du juste?
Sujet de dissertation philosophie.

Introduction :    La justice est, dans sa conception occidentale, un principe philosophique, juridique et moral reposant sur le respect du droit et de l’équité comme fondement de la vie sociale et de la civilisation.

Il serait possible de penser que l’un de ces deux aspects prime sur l’autre et le détermine.N’existe-t-il un « sens de la justice , un sens du juste » universelle qui nous rend apte à évaluer et juger les décisions et actions ?
Pour voir cela, nous allons voir tout d'abord que le juste peut avoir une définition littéraire universelle à l'origine de la loi et du droit. En deuxième temps, nous verrons qu'au contraire, le juste ne peux avoir de définition.

En tant qu'idéal moral , lanotion de droit c'est en fait de n'avoir aucune relativité ni de dépendre de l'arbitraire des uns et des autres Ce qui est droit ou juste paraît être ce qui est conforme a une loi ayant l'éternité, l'universalité .
Cette loi que l'on appelle morale, les Grecs disaient que les dieux l'avaient donnée aux hommes pour qu'a la différence des animaux ils ne s'entredéchirent pas mais soient justes,les uns avec les autres.
La morale se contente d'invoquer pour juger , c'est a dire pour se prononcer sur sa justice ou son injustice. La justice, selon divers cas, peut réaliser l'impossibilité de réaliser toutes la valeurs que les hommes convoquent selon leurs interêts ou leurs idéologies.
Le juste, pour celui qui tient un ordre juridique ou l'une de ses normes pour juste ou injuste se fondesouvent sur une norme qui à été posé au préalable.

Il existe donc en fait, une sorte de définition du juste, par les droits et les conventions qui sont mises en places pour les hommes. Ces droits et ces conventions décident donc de ce qui est juste ou injuste selon le cas.

Le sens du juste apparaît donc comme évident, mais comment le définir ?

ritère de justice du droit car on n’a pas decritère. Hart va dire que font partie du droit les règles justes et injustes. Alors que Rawls va dire qu’il y a des critères de juste, il y a des règles justes et injustes en se fondant sur des critères universels mais Hart n’accepte pas cela. Il y a une complexité de la structure de l’idée de justice, soluble quand on envisage l’application de la règle, c’est facile de dire si la règle est juste ouinjuste, il prend souvent des exemples des règles pendant l’Apartheid, il prend l’exemple des règles qui interdisent aux gens de couleur l’accès au parc… Ce genre de règles injustes peut-être appliqué d’une manière tout à fait juste....»

Le droit, dans certains cas , se fiche de la morale. Le principe est que personne ne peut , pour motifs de conscience ou pour obligations naturelles ,s'affranchir de l'obéissance qu'il doit à la loi. L'action morale n'a pas beaucoup de valeur en droit

Mais droit et morale portent sur un même domaine qui est celui de l'action humaine

Sans liberté les notions de juste et d'injuste, tout comme les notions de bien et de mal n'auraient aucun sens ; tout ce que l'homme ferait serait en vertu d'un déterminisme naturel ; du coup, la morale comme le droitseraient infondés. . la justice n'est pas que je sois libre d'agir comme bon il me semble, mais que mon action vienne à coïncider avec la liberté de tout un chacun. C'est lorsque je veux librement quelque chose contre les prescriptions de la raison pratique qu'il y a mal moral, car le mal n'est pas dans l'action causant un dommage, mais plus profondément dans l'intention libre de la faire,quelles que soient par ailleurs les conséquences préjudiciables.

Le devoir juridique est un devoir de coexistence entre les personnes, et il n'est donc pas défini comme respect à l'égard d'une législation intérieure. Le non respect du droit équivaut au non respect de règles du droit, c'est-à-dire des lois, décrets ou principes définissant les rapports juridiques entre les personnes. Ces règles,...
tracking img