Suis je responsable de ce dont je n'ai pas conscience

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (825 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet : Suis-je responsable de ce dont je n’ai pas conscience ?





Être responsable de quelque chose revient à dire qu’on en est la cause et qu’on doit en assumer les conséquences bonnes oumauvaises. Avoir conscience de quelque chose c’est justement être capable de prévoir les conséquences de tel ou tel acte, être capable d’anticiper. Alors dois-je assumer les conséquences de mesactions irréfléchies ? Il sera question de savoir si je dois être tenu responsable d’une action dont l’intention n’était pas mesurée. Pour cela nous verrons que l’ignorance est tout de même un tort, maisqu’on ne peut pas condamner quelqu’un pour ce qu’il n’a pas voulu commettre.







Pour commencer, il faut dire que l’ignorance est la cause première de nos erreurs, donc elles sontbasées sur nos faux-pas, qui sont principalement dus à notre inconscience. Nous savons cela et nous agissons pourtant. Alors pourquoi juger quelqu’un seulement sur ses intentions et non sur son acte, alorsque sachant tout cela il a agit quand même. On peut aussi choisir de ne rien faire du tout plutôt que de faire mal. On peut aussi décider de s’informer et d’apprendre plutôt que d’agir selon nossentiments même si on les croit justes, car on sait qu’ils peuvent ne pas l’être. On est conscient qu’on n’a parfois pas conscience des choses, alors on peut essayer de corriger cela. Alors indirectementest-on responsable de ces actes méjugés ?


De plus même si la conséquence de mon acte n’est pas celle que j’avais prévue, je pouvais réfléchir à « toutes » les conséquences possibles, même sicela est impossible. On peut toujours essayer d’imaginer le pire et donc d’éviter certaines erreurs. Et on peut aussi ajouter qu’en ne punissant aucun acte inconscient, il deviendrait facile de fairepasser son acte pour lui-même inconscient, et on ne saurait plus déterminer le vrai du faux. Alors comment être sûr que l’intention de l’individu n’était pas mauvaise, et qu’il n’avait pas le moindre...
tracking img