Suite

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1742 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
,cb,zdcbk,duggujjj jjjjjjjjjjjjj jjjjjjjjjjjjjj jjjjjjjjjjjj jjjjjjjjjjjjj

jjjjlkddk kk kkkkkkk kkkk kkkkkkkk kkkkkkkkk kkkk kkkkk kkkk kkkk kkk kkk

kkk kkk kkkk kkkk kkkkkk k k kkkkkkkkkkk kkkkk kkkkk kkkk kkkk kkkk kkk kk

k kkkk kmm mmm mmm m m m m mmmm mmm mmm mmm mmm mmm mmm mmm mmm m m mmmm m mmmm mm m

mm mmm mmmm mmmm mmm mmm m mm mmm mmmm mmmm mmmm mmmmm mmm mmmmmmmmm m mmm mmmm mmPablo Picasso naît au 36 place de la Merced (aujourd'hui n° 15) à Málaga. Il est le premier enfant de Don José Ruiz-Blasco, alors professeur de peinture à l'école provinciale des Arts et métiers de la ville dite « San Telmo »2, et de Maria Picasso-Lopez. Son nom complet est Pablo Diego José Francisco de Paula Juan Nepomuceno María de los Remedios Cipriano de la Santísima Trinidad MártirPatricio Ruiz y Picasso3. Le nom de Picasso, qui n'est pas en fait très espagnol, serait selon certains auteurs d'origine italienne. Un de ses arrière-grand-pères est né à Sori dans la région de Gênes3. Selon Robert Maillard en revanche la famille ne serait pas originaire d'Italie2,4. Pablo avait deux sœurs mais aucun frère.

En 1891, le musée provincial de Malaga, dont José Ruiz Picasso était leconservateur, ferme ses portes, ce qui oblige le père à trouver d'autres moyens de subsistance. La famille déménage à La Corogne et José Ruiz Picasso occupe un poste de professeur à l'institut Da Guarda. Don José est ensuite nommé professeur à La Llotja de Barcelone, en 1895.
Le peintre débutant
L'artiste ne signe plus ses toiles du nom de Ruiz Blasco mais de celui de Picasso à partir de 1901Picasso, encouragé par son père qui lui accorde toute confiance5, peint ses tout premiers tableaux à l'âge de huit ans, son préféré étant le Petit picador jaune6 (1889), sa première peinture à l'huile, dont il refusera toujours de se séparer. Pendant l'été 1895, Pablo découvre Madrid et Barcelone et passe ses vacances à Malaga et revient par la mer à Barcelone. À cette occasion, il réalise desmarines du voyage. C'est durant l'hiver 1895, qu'il peint sa première grande toile académique : la Première Communion. Cette même année, il entre à l'école des Beaux-Arts de Barcelone. Il signe ses premières œuvres Ruiz-Picasso avant d'opter pour P.R-Picasso puis définitivement pour Picasso en 1901 à cause de l'étrangeté du nom et de la consonance ss peu commune en espagnol7.

Après son départpour Barcelone en 1896, il est reçu à l'École de la Llotja, où enseigne son père, ayant exécuté en un jour le sujet de l'examen pour lequel on laisse généralement un mois aux candidats8. C'est en 1896 qu'il peint L'Enfant de chœur9. Don José lui loue alors un atelier rue de la Plata où il peint Science et Charité (1896), l'une de ses plus importantes toiles d'enfance. Pour cette œuvre, son père aimaginé la composition qui représente une malade couchée sur un grabat, assistée d'un docteur (Picasso réalisera le portrait de son père) et d'une religieuse. Ce tableau reçoit à l'exposition des Beaux-Arts de Madrid une mention honorifique10.
Le café Els Quatre Gats que fréquentaient Julio González, Picasso et Gargallo.

En septembre 1897, Picasso part étudier à Madrid et réussit en octobre leconcours d'entrée à l'académie royale de San Fernando. Cependant l'enseignement de l'institution ne lui plaît pas et il renonce à suivre les cours. En juin 1898, il retourne à Barcelone, puis part pour Horta, le village de son ami Pallarès, situé près de la ville de Gandesa où il partage la vie des paysans. Plus tard, il dira « Tout ce que je sais, je l'ai appris dans le village de Pallarès »11. Enavril 1899, il est de nouveau de retour à Barcelone, où il s'installe au no 1, rue des Escudillers. Picasso fréquente alors le cabaret Els Quatre Gats, cabaret phare de la bohème, créé en référence au Chat Noir de Paris. Là, il rencontre notamment Miguel Utrillo, et se lie d'amitié avec le poète Jaime Sabartés, Carlos Casagemas, le peintre Opisso, le sculpteur Julio Gonzalez. Une exposition de...
tracking img