Sujet de bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1606 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
« Bâtir dans la nuit mes féeriques palais… »
Documents
A – Victor Hugo, « Rêverie », Les Orientales, 1829. B – Charles Baudelaire, « Paysage », Les Fleurs du Mal, « Tableaux

parisiens », 1857. C – Jules Supervielle, « San Bernardino », Débarcadères, 1922. D – Saint-John Perse, « Le mur », Éloges, « Images à Crusoé », 1911.
m Vous

répondrez d’abord à la question.

■ Question (4 points)Comment s’exprime, dans chaque poème, le désir d’ailleurs ?
m Vous

traiterez ensuite un de ces trois sujets au choix.

■ Commentaire (16 points)
Vous commenterez le poème de Supervielle, « San Bernardino » (document C).

■ Dissertation (16 points)
En vous appuyant sur les poèmes du corpus et sur tous ceux que vous connaissez, vous vous demanderez quelles sont les relations entre lapoésie et le monde réel.

■ Écriture d’invention (16 points)
Vous participez à un concours d’écriture : dans un texte de quinze à vingt lignes de forme libre, vous célébrez un lieu réel ou fictif. Vous accompagnerez votre texte d’une courte présentation pour justifier vos choix d’écriture.
©HATIER

D’autres pistes / Pour aller plus loin…
Questions m 1. Justifiez le regroupement de ces textesdans un même corpus. m 2. Quels poèmes reposent sur des oppositions ? Analysez les termes de ces oppositions. Quel sens prennent-elles ? m 3. Relevez les allusions au temps dans ces poèmes : – le temps dans sa dimension chronologique (éternité, saisons, jour, heure, …) : étudiez pour cela le champ lexical du temps et les temps verbaux ; – le temps atmosphérique. Indiquez quelle importance prennentdans ces poèmes ces deux aspects du temps. m 4. Quelles images variées de la nature et des éléments naturels présentent ces poèmes ? Quelle en est l’importance ? m 5. Analysez les différents tableaux que peignent ces poètes. Distinguez les tableaux urbains des paysages naturels. – Comment sont-ils composés ? – Étudiez les divers éléments des endroits ou paysages évoqués. – Analysez formes,couleurs, lumière et luminosité. m 6. Quel(s) poème(s) évoque(nt) des pays exotiques ? idéaux ? m 7. Montrez l’importance des sons dans chacune de ces évocations. Étudiez leur nature et analysez l’effet qu’ils produisent. m 8. Montrez le rôle des sensations dans ces poèmes. Comment ces sensations se répondent-elles, se confondent-elles ? Relevez et commentez quelques exemples de synesthésies. m 9. Quelleest la place du poète dans certains de ces poèmes ? Quels mots le désignent ? Dans quelle attitude est-il dépeint ? m 10. Étudiez, commentez et comparez la situation d’énonciation dans les textes du corpus : à qui s’adressent les différents poètes ? m 11. Quels « êtres » peuplent ces poèmes (règne végétal, animal, humain) ? Quelles réalités ou quelles notions sont personnifiées ? m 12. Commentezquelques images qui vous semblent particulièrement frappantes et dites quelle est leur signification. m 13. Montrez comment les rythmes et la versification concourent à l’intensité des émotions et des visions poétiques. Sujet I : Commentaire m 1. Vous ferez le commentaire comparé des poèmes de Hugo (document A) et de Baudelaire (document B).
©HATIER

m 2. Vous ferez le commentaire du poème deHugo (document A). m 3. Vous ferez le commentaire du poème de Baudelaire (document B). m 4. Vous ferez le commentaire du poème de Saint-John Perse (document D). Sujet II : Dissertation m 1. À partir des poèmes du corpus et de ceux que vous avez étudiés ou lus, vous analyserez dans quelle mesure la poésie est évasion. m 2. À partir du corpus et des poèmes que vous connaissez, dites dans quellemesure la « poésie est […] une peinture » (Fénelon) et en quoi elle se rapproche des arts graphiques. m 3. La poésie : « l’art pour l’art » ou, selon les mots de Rimbaud dans sa « Lettre du voyant », « L’Âme pour l’Âme », ou les deux à la fois ? Après avoir expliqué le sens que vous donnez à ces deux expressions, vous répondrez à cette question. Vous ne limiterez pas l’expression « l’art pour l’art...
tracking img