Sujet de bac

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (511 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est ce que la monnaie ?

Troc : un échange de bien sans médiation monétaire.
La monnaie est un obstacle du développement des échanges.
Les fonctions de la monnaie : Unité de compteintermédiaire dans les échanges. Réserve de valeur.
Unité de compte : La monnaie sert à exprimer des prix absolus dans la monnaie considérée. Le bien qui sert de monnaie doit être « divisible ».
Intermédiairedans les échanges : La monnaie est utilisé pour se procurer d’autres bien. Elle doit être acceptée par tous.
Réserve de valeur : La monnaie est conservée comme réserve de pouvoir d’achat car il y a undécalage entre les recettes et les dépenses. Il faut empêcher l’inflation (une hausse forte et généralisée des prix) qui diminue son pouvoir d’achat.
Les agents économiques doivent avoir confiancedans la monnaie. Pour établir cette confiance ; la garantie de l’Etat est primordiale.
La monnaie du fait du rôle de l’Etat, a aussi une fonction politique.
Créer + de monnaie = + d’inflation
Lamonnaie pert de sa valeur.
La monnaie en principe, a été historiquement le symbole d’une communauté politique. Le lien qui soude tous les habitants d’un même territoire -> facteur de cohésion sociale(sentiment d’identité = national).
Un état peut être tenté d’utiliser la création monétaire pour ne pas augmenter les impôts.
Les formes de la monnaie.
* La monnaie marchandise considéréhistoriquement comme la première forme de monnaie, elle fut abandonnée car son utilisation dans les échanges n’était pas pratique.
* La monnaie métallique, les pièces d’or et d’argent avait uninconvénient majeur : leur disponibilité pouvait être limitée par l’insuffisance de découverte de mines d’or et d’argent.
* La monnaie de papier (billet de banque, monnaie fiduciaire). Très vite, l’habitudefut prise d’émettre une quantité de billets pour une valeur supérieur aux quantités d’or déposés dans les banques. Pour pallier les risques de faillite. L’état imposa un cours forcé ainsi qu’un...
tracking img