Sujet histoire des arts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1054 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'affiche rouge

Présentation de l’œuvre:

L’affiche rouge est une affiche de propagande placardée en France dans le contexte de la condamnation à mort de 23 membres des FTP-MOI de la région parisienne, créée par les allemands durant la seconde guerre mondiale en 1944

Le but de cette affiche est de convaincre les parisiens que ces hommes sont des terroristes,non pas des libérateurs et dedissuader ceux qui auraient envi d'entrer dans la résistance.

Événement proche:

En 1943 il y a eu la création du CNR qui signifie conseil national de la résistance
En juin 44 il y a eu le débarquement suivi de l'appelle du général de gaule le 18 juin 1944.

Le 21 février 1944, les murs de Paris se couvrent de grandes affiches rouges. Elles font état de l'exécution au mont Valérien de 23«terroristes»membres d'un groupe de FTP (francs-tireurs partisans).
Le chef de ce groupe de résistants s'appelle Missak (Michel) Manouchian. Il est né en Arménie 36 ans plus tôt et a été marqué par le génocide arménien.
Quand il arrive en France, en 1924, il apprend le métier de menuisier et adhère au syndicat communiste, la CGTU. Au Parti communiste, il fait partie du groupe MOI (Main-d’œuvreImmigrée). Pendant l'occupation allemande, il rejoint un petit réseau de résistants communistes, les FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans-Main-d'Oeuvre Immigrée).
Description de l’œuvre:

Sur L’affiche ont peut y voir un slogan «Des libérateurs ? La libération par l'armée du crime !»
Les 10 médaillons
En dessous il y a 10 médaillons ou il y a le nom les attentats et les origines de dix personnesdont le meneur du groupe Macouchian
Les personnages représentés ne sont pas mis en valeur: mal rasés, hirsutes, yeux creusés, On voie que beaucoup ont l'air jeune. Souvent, dans les portraits, la hauteur du front est accentuée, comme pour marquer l'intelligence perverse de ces « terroristes »
Les photos rectangulaires
Elles représentent des méfaits prétendument réalisés par les terroristes:victimes humaines, biens matériel. La photo centrale est une présentation à la presse du butin découvert par la police. Le désordre de la disposition de ces photos renforce l'impression de chaos occasionné par les « terroristes »; en revanche, la photo centrale, bien droite, veut montrer que grâce à la police, l'ordre est rétabli.

Cette affiche est en 2 couleurs: le rouge, couleur agressive,qui connote le sang et la violence; le noir, qui connote la mort.
Les portraits sont disposés en pyramide inversée, ce qui représente l'organisation de l'association criminelle: le regard du spectateur est guidé vers le portrait du bas, celui de Michel Manouchian, chef de groupe. Les flèches introduisent dans l'esprit du spectateur une relation de cause à effet: ces personnages sont présentés commeles responsables des méfaits illustrés par les photos du bas.

Le choix de la mise en page fait preuve d'une volonté d'assimiler ces dix résistants à des terroristes.
La campagne de l'affiche fait suite à l'arrestation des vingt-trois membres du groupe Manouchian, affilié aux FTP MOI (Francs Tireurs Partisans de la Main d’œuvre Immigrée). Les vingt-deux hommes seront fusillés le 21 février1944 au Mont Valérien.

Le symbole de L’Affiche rouge:

L'Affiche rouge est un des symboles de l'engagement des étrangers dans la Résistance, elle désigne aussi la répression acharnée que ce rôle de premier plan dans la lutte armée leur a valus. Comme tous les symboles, la focalisation sur les aspects les plus spectaculaires fait écran à la connaissance de certaines données historiquesimportantes. Pourtant supervisée par les services de la propagande nazie, cette affiche ne mentionne aucun texte en allemand, à la différence de la
plupart de celles qui annoncent les exécutions d'otages, par exemple. Ceci induit une situation franco-française où la place de l'organisation répressive nazie est évacuée. En cela, le choix du mot "libérateurs" vise au discrédit et à la criminalisation des...
tracking img