Sujet d'invention : monologue de lepidus dans l'oeuvre de caligula

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (466 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Ecriture d’invention.

Oh Caligula que je te hais. Pourquoi ne t’es tu pas réellement enfui ? Mon fils serait encore la à ce jour et mon chagrin ne serait pas si immense. Comment te faireressentir a quel point ma tristesse est grande ? Comment te faire souffrir autant que je souffre ? Comment te faire payer… Cette chose me parait impossible, je suis seul face à tous, face à un homme auxpouvoirs illimités, face à un fou. Suis-je le seul à penser du mal de toi ? Il est l’empereur le plus cruel qu’on a jamais vu depuis le début de l’empire romain, lui qui était si bon avant. Ces 3 joursl’ont totalement changés, ce roi élogieux autrefois s’est transformé en un être sans pitié et sans scrupule. Est-ce la folie de ce monde ? la mort de sa sœur et amante, Drusilla ? Son soudain affront dela mort ? Je ne peux pas expliquer ce qui l’a changé ainsi en si peu de temps. Oh mon fils, la honte s’empare de moi, le regret de ne pas avoir empêché cette acte injustifié à ton égard me hanteranuit et jour jusqu’à ma mort. La crainte de perdre un deuxième fils était telle qu’elle m’a ramené sur terre, dans ma tête circulait tellement de stratagème pour l’anéantir ! Je ne peux pas rester lesbras croisés tandis qu’il tuera toute ma famille. Oui, mon fils, nous nous vengerons. Même si ma mort en sera la conséquence, c’est une promesse que je te fais devant Dieu tout puissant. Ce même Dieuque j’implore avec pitié de m’aider à vaincre ce démon ! Lui ne sait pas ce que c’est que de perdre un fils, si seulement la même douleur lui était affligée, si il perdait la chair de sa chair, saprogéniture, son héritier, son successeur. Ah que je me languirais de ce spectacle et lui dirais avec autant de joie qu’il l’a extériorisé lorsqu’il m’en a chanté les louages il y a peu : « Pourquoipleures-tu Caius ? Est-ce parce que ton fils est mort ? Ton visage est triste mais ton cœur ? Au contraire n’est ce pas ? » Ah que j’aimerais que cette scène se produise ! Mais ce roi de pacotille n’a...
tracking img