Sujet d'invention sur jacques le fataliste

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (394 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet: Rédiger la lettre concertée (p.152, dernier paragraphe) par Mme de la Pommeraye et les d'Aisnon mère et fille pour "renverser la tête du marquis", lettre que Diderot choisit de ne pas nouscommuniquer. Veillez à respecter la situation d'énonciation, le niveau de langue. L'expression doit être adaptée au contexte.

Correction:

Très chère Mme de la Pommeraye,

Je tiens à vousentretenir, en plein accord avec ma mère, d'un certain embarras qui, croyez-le, m'afflige au plus haut point. En effet, il s'agit d'un problème délicat puisque votre ami le Marquis des Arcis en est leprincipal sujet. Cependant, vous êtes une amie qui m'est chère; je connais votre honnêteté et votre bonté, je soulagerai donc mon cœur sans crainte. Il y a peu, lors de nos allées et venues à l'église denotre paroisse à laquelle, comme vous le savez, nous sommes particulièrement attachées, ma mère et moi-même avons commencé à remarquer, et cela de plus en plus fréquemment, quelques présencesimportunes. Mère fut la première à percevoir les regards observateurs; elle m'en fit ensuite confidence afin de m'inciter à la méfiance. Nous ne savions rien de ces hommes fort singuliers, jusqu'au jour oùnous en reconnûmes un: Monsieur le Marquis. Inutile de vous faire part de notre surprise. Nous fîmes alors mine de ne le point reconnaître afin de nous mieux renseigner sur son dessein. Les semainessuivantes, nous le rencontrâmes bien trois fois le jour: il était présent à tous les offices et restait parfois dressé plusieurs heures sur le pas de notre porte.
Je dois vous avouer, Madame, que nousavions gardé, depuis notre dernière entrevue en présence du Marquis, le souvenir d'un fort galant homme respirant l'élégance et l'honnêteté. Néanmoins, cette omniprésence nous indispose fortement: unepersévérance dans cette voie pourrait à la longue nous amener à ne plus pouvoir souffrir la vue de cet homme trop indiscret.
Je vous supplie donc, ma chère amie, de l'entretenir à ce propos afin que...
tracking img