Sujet d'invention theatre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Sujet d’invention

Transposer en un dialogue théâtral de deux ou trois pages l’épisode raconté dans l’extrait du roman Au Bonheur Des Ogres, de Daniel Pennac, p.268-269.

ACTE I

Scène 1BENJAMIN MALAUSSENE (employé du magasin), LEHMANN (chef du bureau des réclamations), LA CLIENTE, SON ENFANT.

LEHMANN

- Malaussène ! Il y a trois jours, vous avez vendu à la dame ici présente unréfrigérateur n’est-ce pas?

BENJAMIN MALAUSSENE, observé par l’enfant.

- Oui, c’est exacte . Un grand modèle je crois ?

LA CLIENTE

- En effet, j’ai pu y enfourné le réveillon de vingt-cinqpersonnes, hors d’œuvre et dessers compris. « Enfourné » est d’ailleurs le mot juste puisque, cette nuit, le frigo en question s’est transformé en incinérateur !

BENJAMIN MALAUSSENE
- Vous voulezdire madame que…

LA CLIENTE,énervée.

- Je veux dire que c’est un miracle que je n’ai pas été brûlée vive en ouvrant la porte ce matin ! Non mais vous vous rendez compte … C’est une honte, uneabomination de vendre des engins comme cela et dangereux en plus ! Imaginez ce qui aurait pu arriver… Imaginez !! Je vous promet que nous n’en resterons pas là, je vais porter plainte !

LEHMANN

-Vous avez entièrement raison madame . Alors Malaussène, j’attends des explications …

BENJAMIN MALAUSSENE, prenant un air lamentable et un regard angoissé.

- Heu…

L’enfant pleure.

LEHMANN

-J’attends ! Le contrôle technique, c’est vous non ?

BENJAMIN MALAUSSENE

- Eh bien, je ne comprends pas. Pourtant tous les tests de contrôle ont été effectués minutieusement…

LEHMANN

-Vous vous fichez de moi Malaussène ?! C’est toujours pareil ! Et comme pour la gazinière de la semaine dernière et l’aspirateur du cabinet Boëry, vous n’avez aucune excuse valable. Ah madame vous avez eutous a fait raison de porter plainte, je vous en remercie. C’est grâce à de bons clients comme vous que l’on arrive à assainir le Commerce. J’estime même que c’est un devoir madame ! On ne peut...
tracking img