Sujet d'invention

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (670 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Je suis sûr que vous vous souvenez de ... Oh, pardonnez-moi, vous ne pouvez précisément pas vous en souvenir en fait, mais ... Tiens, oui, comme c'est étonnant d'ailleurs, on peut se rappeler dechoses dont on ne se souvient pas. Amusant, hum ?
Je veux parler des rêves. Ou des cauchemars. Disons, des songes, chimères, balades oniriques, donnez-leur le nom qui vous plaît. Ces histoires souventfarfelues que votre esprit joue parfois à modeler dans votre sommeil, avec une surprenante crédibilité quelquefois. Hé bien parmi ces rêves, il y en a, certains seulement, pas la majorité, qui sont unpeu ... Particuliers. Pas particuliers dans ce qu’ils tentent de vous faire croire, après tout, un rêve possède toujours quelque chose de singulier, voire loufoque ou effrayant. La faute à une bonnedose d'irrationnel probablement ... Non, je pense à ces rêves dont on se rappelle sans s'en souvenir. Comme ces livres dont on se remémore sans se souvenir du titre inscrit sur la couverture et encoremoins de ce qu'ils renferment.

Ces rêves dont, au réveil, vous savez qu'ils ont essayé de vous duper — comme tout rêve je pense — mais dont on a oublié le contenu. Il me semble que la psychiatrie,ou la psychanalyse, nous apprend que ces rêves sont écartés de la mémoire parce qu'ils seraient pratiquement insupportables pour la conscience. Peut-être qu'ils pourraient ... Je ne sais pas … vousrendre fous ?
Je n'aime pas la psychanalyse. Je ne l'aime pas parce que la seule chose que j'en sais, celle que je viens de vous évoquer, est un mensonge.
Ces rêves-là ne sont pas oubliés pour protégervotre esprit de leur insoutenable contenu, quelle qu'en soit sa nature. Ces rêves, vous les oubliez pour une raison beaucoup plus ... Beaucoup plus logique ? Beaucoup plus terre-à-terre si j'osedire. Ou plus simple, appelez cela comme vous le souhaitez.

Vous ne vous souvenez pas de ces rêves ...
... Parce que je les ai mangés.
Mangés, oui. Avalés. Ingurgités. J'ai dévoré ces rêves et ils...
tracking img