Sujet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (362 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'idée de sujet en tant que telle renvoie à une réalité dont on peut dire :
qu'on lui attribue certaines qualités (corporelles, psychiques, morales, juridiques, etc.) : le sujet est une personnedont on parle et que l'on décrit. Cette personne existe dans le temps et l'espace comme un objet, alors que certaines de ses qualités demeurent absolument invisibles, inattestables. C'est autrui, dont onpeut demander qui il est proprement et pour moi. On attribue également au sujet des qualités morales et des défauts, ainsi que des droits : le sujet peut être porteur de droits : droit de vivre, depenser, de se déplacer, etc. On lui attribue des devoirs : le sujet peut être soumis à une hiérarchie politique (par exemple, le sujet doit obéissance à son souverain) ou à une loi morale, i.e. à undevoir être (ce qui implique la responsabilité et la liberté du sujet). Dans ce cas, le fait d'être n'est pas suffisant pour constituer un sujet : il doit être, pour être.
qu'elle a la faculté deparler en première personne, i.e. de se désigner elle-même comme référence de son discours. La personne qui se considère en tant que sujet se rapporte à elle-même certains actes, des pensées, desperceptions, des sentiments, des désirs, etc. ce qui introduit l'idée du je, du mien, de ce qui m'est propre. De la question de ce qui est propre à un sujet, il est aisé de passer ensuite à une questionconstitutive du sujet : par quoi ou pour qui le propre est-il dit propre ?
En résumé, le sujet est une réalité tout à la fois métaphysique, existentielle, morale et politique. Mais son sens fondamental estmétaphysique. En tant que tel, le sujet est la notion fondatrice de l'humanisme, de la modernité et de l'ensemble des valeurs occidentales. Nous verrons pourquoi, sans sujet, il n'y a - entre autresexemples, ni science, ni valeur morale, ni démocratie.
Les thèses philosophiques qui nient la validité de la notion de sujet sont bien souvent qualifiées d'anti-humanisme. Cette négation et ce qui...
tracking img