Supplement au voyage de bougainville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5546 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
FICHE DE LECTURE
SUPPLEMENT AU VOYAGE DE BOUGAINVILLE, DIDEROT

I/ PRESENTATION DE L'OEUVRE

Titre, auteur (brève biographie), date d'écriture :
Supplément au voyage de Bougainville ou dialogue entre A et B sur l'inconvénient d'attacher des idées morales à certaines actions physiques qui n'en comportent pas.
Diderot :
Né à Langres (Champagne-Ardenne) le 5 octobre 1713. Après des étudeschez les jésuites, il mène d'abord une vie de bohême, vivant d'expédients, puis s'assagit et se range. Il rompt très vite avec le catholicisme, dont il devient même un adversaire en en faisant une critique systématique et générale. Après une brève période déiste, il adopte l'idéologie matérialiste athée, développant des thèses inspirées du fatalisme.
1746 : ses Pensées philosophiques sontcensurées.
Ses convictions religieuses apparaissent dès 1749 dans la Lettre sur les aveugles à l'usage de ceux qui voient, qui lui vaudra d'être emprisonné au fort de Vincennes pendant trois mois.Il va devenir l'un des plus grands personnages du Siècle des Lumières, devenant le philosophe par excellence de cette époque et réalisant l'idéal encyclopédique des Lumières. Il invente la critique d'art(Salons, de 1759 à 1781) et synthétise le rapport entre science et métaphysique (Lettre sur les aveugles). Il doit surtout sa gloire à l'Encyclopédie, qu'il animera pendant vingt ans avec Jean d'Alembert (à partir de 1747).
Ami avec Jean-Jacques Rousseau.
Il meurt à Paris le 31 juillet 1784, et son corps repose à l'église Saint-Roch.
Diderot a commencé à travailler sur Supplément au voyage deBougainville en 1772. Il a peu à pau améloiré ce conte philosophique, jusqu'à la version que nous étudions qui est parue à titre posthume en 1796.
Auteur et philosophe du 18e siècle, Diderot incarne tout à fait le siècle des Lumières. C'est dans ce contexte d'idées nouvelles qu'il écrit le Supplément au Voyage de Bougainville dans lequel il se sert de la forme dialoguée dans le but de dénoncer certainsaspects de la société européenne de l'époque. De ce fait, nombreux sont les propos tenus dans cette oeuvre originale. Il semble toutefois possible de dégager trois thèmes essentiels : le mythe de bon sauvage, la liberté sexuelle et le rapport existant entre le collectif et l'individu qui contribuent à une critique de la société européenne.

Contexte d'écriture :
1763 : fin de la guerre de SeptAns (traîté de Paris), Voltaire Traité sur la tolérance, mort de Marivaux et de l'abbé Prévost.
1764 : expulsion des jésuites de France.
1766-1769 : Bougainville effectue son voyage autour du monde.
1774 : mort de Louis XV et début du règne de Louis XVI.
1778 : mort de Voltaire & de Rousseau.

Genre littéraire & principales caractéristiques par rapport à ce genre :
XVIIIème siècle → lesLumières.
- Histoire : Monarchie absolue (Louis XV, Louis Philippe, Louis XVI)
Louis XV → période de contestaions
Autorité du pape et de l'Eglise.
Répartition inégale de la société : noblesse / bourgeoisie / tiers-état.
Siècle d'effervescence culturelle : mode des salons et des cafés (= lieux de rencontre des philosophes), multiplication des théatres (= mode public de diffusion des idées).Majorité de la population illétrée.
Académie francaise.
Persécutions religieuses (protestants...).
- Littérature : philo = amour / sophie = sagesse → philosophe = celui qui cherche la sagesse. Les Lumières → volonté d'éclairer les Hommes par le savoir et la raison, ce serait une nouvelle religion + rationnelle, symbole de la connaissance de la lucidité, Lumières # « obscurantisme (Moyen-Age).Origine du nom « les Lumières » : nom donné par les philosophes eux-mêmes après la mort de Louis XV (forme de libération des philosophes).
Ambition, but reherché : la quête du bonheur.
Les philosophes attaquent : fanatisme religieux, privilèges de la noblesse, esclavage, domination H/F, autorités religieuses, censure, monarchie absolue, injustice / peine de mort, ignorance. (= tout ce qui peut...
tracking img