Suppression des normes morales et du beau langage au xxème siècle

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2822 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Si, selon le mot de Stendhal, la littérature est "un miroir que l'on promène le long d'une route" et se fait ainsi toujours reflet de l'époque au sein de laquelle elle nait, la littérature au XXème siècle se fait, à l'instar de l'histoire de cette même période, des plus débridées. Dès la première moitié du XXème siècle, le barbarisme atteint son apogée, notamment avec les camps deconcentration. Or, ce barbarisme, signifiant étymologiquement le fait de ne pas parler la même langue que ceux avec qui l'on vit, a justement une répercussion sur le champ littéraire. Thèmes et langage s'affranchissent de toute règle stylistique, de toute norme.
En quoi pouvons-nous affirmer qu'au XXème l'esthétisme du langage vole en tous sens pour précisément témoigner de la disparition du sens ?
D'abord,un nihilisme littéraire émerge -notamment avec le futurisme, Dada, des romans-récits comme celui de Céline ou le courant de l’absurde- qui abolit le beau langage et vise à exprimer l'horreur, la vacuité des actions, la violence sombre ou riante du monde tel qu’il est devenu et s’apprête à devenir. Ensuite, la libération des mœurs amorcée dès le 18ème avec le marquis de Sade se fait paroxysmique :au sein de la majorité des mouvements littéraires qui émergent au XXème siècle, érotisme sexuel devient érotisme textuel. Enfin, avec le mouvement surréaliste, le Nouveau Roman et l’Oulipo, l'inventivité devient gage de qualité d'une œuvre. On crée son propre langage et nargue la logique pour exprimer le besoin d’expérimenter sa vie et d’inventer une morale inédite.

D’abord, la littératureétant le reflet de l’évolution de la société, un courant littéraire nihilisme prône l'abolition des valeurs et se veut le reflet de l’évolution sombre de l’histoire au XXème siècle. On voit avec le déploiement des guerres et de la science que l’humain est capable du pire comme du meilleur : nulle règle morale n'a plus de raison d'être qu'une autre puisque rien (nihilo) n'a une nécessité d'être. Lemonde est dès lors reconnu comme dénué de sens et l'homme incité à ne plus rien en attendre. Dès la fin du XIXème, Par delà bien et mal de Nietzsche et Le Monde comme volonté et comme représentation de Schopenhaeur visaient à mettre en exergue cette absurdité omniprésente qui conduit à une abolition intégrale de la morale. En littérature, un extrémisme nihiliste éclot avec le courant avant-gardiste dufuturisme dirigé par Marinetti. Dans son Manifeste du futurisme, publié dès 1909 dans le Figaro, ce dernier énonce clairement ses désirs artistiques de bouleverser les valeurs par la violence : "3: La littérature ayant jusqu'ici magnifié l'immobilité pensive, l'extase et le sommeil, nous voulons exalter le mouvement agressif, l'insomnie fiévreuse, le pas gymnastique, le saut périlleux, la gifleet le coup de poing."
A la fin de la guerre, le futurisme se marie avec l'humour et donne naissance au mouvement dadaïste. Mais l’humour n’empêche pas la subversion : Dada se revendique destructeur de toute valeur morale. "La désorganisation, la désorientation de toutes les valeurs admises sont pour nous tous d'indiscutables directives" écrit d'ailleurs Tristan Tzara dans Essai sur la situation dela poésie (l'un des ouvrages fondateurs du dadaïsme). Les partisans du dadaïsme cherchent le choc visuel, la naïveté enfantine: dada créé son propre mythe en se présentant lui-même comme purement subversif et terroriste, que ce soit en matière d'art, de littérature, de morale sociale ou individuelle. Et cette subversion passe avant tout par une réinvention du langage. Par exemple en 1916, dansLa première aventure céleste de Mr. Antypirine, qui mêle théâtre et poésie, par Tzara, néologismes et onomatopées se succèdent pour exprimer l'abolition de toute valeur religieuse ou humaniste :
« Mr. ANTIPYRINE : il n'y pas d'humanité il y a les réverbères et les chiens
dzïn Ada dzïn Ada bobobo Tyao oahiii hi hi
hébooum...
tracking img