Sur la corde raide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1188 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

Je vais vous présenter Sur La Corde Raide de Mike Kenny qui est un dramaturge britannique.
Très tôt, il commence à écrire des pièces de théâtre destiné à la jeunesse.

L’argument de ce texte est inspiré par l’histoire de sa vie et de ses deuils. Cette pièce a pour objet de présenter de manière poétique la mort et le courage de vivre malgré tout.

Je vais maintenant résumerl’œuvre : Esmé part en vacances chez ses grands parents. Cette année son grand-père Stan l’attend seul à la gare. Ils vont finir l’été tous les deux, elle, à chercher mamie Queenie, lui, à chercher à lui dire sa mort.

L’extrait que je vais vous lire se situe à la fin de la pièce.
Esmé et son grand-père sont allés au cirque en espérant apercevoir la grand-mère de cette dernière. En effet songrand-père lui fait croire qu’elle est partie pour être funambule.

Lecture (1min50) : Esmé « mais soudain » page 44 jusqu’à page 46 Esmé «tu ne vas pas rallier le cirque dis ? »

Axes de lecture : (centrés sur l’extrait puis ouverture sur la pièce)

Je vais vous présenter trois axes de lecture qui m’ont semblé important dans cette pièce et plus particulièrement dans cet extrait, nous verronsd’abord les particularités du texte théâtral de Mike Kenny puis le thème de la mort, et enfin le jeu entre les personnages.
Pistes pédagogiques cycle 3 (CM2).

• Les particularités du texte théâtral de Kenny

Première particularité : Mike Kenny voulait un moyen d’exprimer aux spectateurs ce que les personnages ressentaient. L’émotion des personnages est perçue sans avoir besoin d’une mise enscène. L’écriture de cette pièce se situe donc à la frontière avec la narration car les personnages sont à la fois acteur et narrateur de leur histoire. On a l’impression que ce texte est plus destiné à la lecture qu’à la mise en scène.
Citation de l’extrait : Esmé page 46 « alors ils ont préparé le gouter...» (Déictique).
C’est un effet de style que l’auteur qualifie de postmoderne.
Lesdidascalies propres au théâtre sont donc peu présentes.

Deuxième particularité : Poésie. Inclusion d’un poème en incipit et excipit sur le cycle de la vie. Narration en vers blanc et avec un rythme libre, l’auteur fait des retours à la ligne et mets à chaque début de phrases des majuscules (vers). Tous les récits de vie du grand-père sont écrits en strophe. Cette particularité pourra être l’objetd’une réflexion avec les élèves : qu’est ce qui permet de dire que c’est poétique.
Et cette phrase qui résume bien l’œuvre de Mike Kenny, « certaines choses demeurent pareilles et d’autres changent », va installer une musicalité dans le texte. Dans ma mise en réseau le jardinier de Mike Kenny on retrouve cette poésie, et ce sentiment que les choses quotidiennes sont oubliés et que l’on se souvient decelles qui nous ont marquées.

Les élèves devront donc faire la différence entre la narration à destination du lecteur et le dialogue proprement dit entre les personnages. Notamment pour la mise en voix : différencier la narration du dialogue et donc trouver différentes tonalités de lecture.

• La mort

C’est le thème principal de l’œuvre, comment Stan va-t-il pouvoir dire à sapetite-fille que sa grand-mère est morte. Dans l’extrait, ils sont au cirque car Esmé croit que sa grand-mère est funambule d’où le titre de la pièce : sur la corde raide. Mais sur la corde raide veut aussi dire être dans une situation difficile, avoir des difficultés à… c’est tout l’embarras du grand-père.

Le mot mort n’est jamais prononcé dans la pièce. C’était une volonté de l’auteur.
A la fin del’extrait Esmé demande à son grand-père si lui aussi il va rallier le cirque. On peut alors se demander si elle a vraiment réaliser la mort de sa grand-mère car en posant cette question elle nous met en doute. Si elle a vraiment compris pourquoi ne prononce-t-elle pas le mot mort ?
Ou bien c’est le style de l’auteur et la cohésion du texte théâtral qui font que n’y elle ni son grand-père...
tracking img