Sur la ...culture

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5584 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour ADELS / TERRITOIRES

CHACUN POUR SOI OU TOUS ENSEMBLE ? La démocratie culturelle à la rescousse du projet politique
Par Jean-Michel Montfort, consultant, Ma ville et moi La culture ne se limite pas aux seuls loisirs et usages artistiques - conception trop souvent colportée par les politiques publiques -, mais relève de la construction humaine des réalités. Au-delà d’une pâle réplique dela culture « officielle » portée par l’État, elle a tout à gagner, en s’appuyant sur cette dernière, à se penser et à agir comme un « laboratoire permanent d’inventions » valorisant les compétences culturelles de la société civile. L'idée de « culture » sollicite immanquablement l'esprit vers une réalité entière, théorique ou abstraite, quasi insaisissable. Pourtant, ce terme de culture satureles médias, les textes, les référents institutionnels, jusqu’au langage de chacun et de tous les jours : en bref, du pouvoir… au comptoir. Du coup, le terme culture devient un marqueur social : soit on s’y retrouve et on s’y reconnaît, soit ce mot indique au contraire ce dont on est l’exclu. La culture concerne ce qui lie et relie les hommes, comme êtres de sens et d’histoire. Elle recouvre lespratiques artistiques et l’accès aux savoirs savants, mais aussi les cultures vivantes des populations. Le « culturel » recouvre ainsi le champ des significations (le sens et la morale, ou l’éthique), quand l’économique désigne celui des services ou des objets créés (la production) et le social celui de la redistribution (la répartition). De ces définitions basiques découle une évidence : la culturen’est rien d’autre que la capacité de donner du sens sinon au monde, du moins à nos manières de le concevoir, de s’y situer et de le transformer. La culture ne peut appartenir à une catégorie particulière d’acteurs : elle est par nature un bien, sinon un projet, relevant de tout membre, individuel ou collectif, du corps social. La culture n’est autre que l’immense défi politique de structurer dulien social, de poursuivre une œuvre de civilisation globale et d’éducation populaire, d’aider à ce qu’émergent et se dénouent les conflits, à donner aux dominés l’envie et les outils d’un développement personnel et collectif. Elle n’est autre que la dimension culturelle de chacune de nos existences-présences au monde, en rapport à ce même monde en mutations permanentes. Vieux débat entre «social » et « culturel » Comment une politique culturelle territoriale pourrait-elle, dès lors, ne pas tenter de contribuer à construire des identités collectives, à utiliser le levier culturel pour travailler les enjeux démocratiques ? Comment, tout en les intégrant, dépasser les seules logiques équipementales, d’accès aux œuvres de création et aux patrimoines, pour promouvoir un travail de fond dela démocratie culturelle, entendue comme capacité politique de constituer les populations locales comme offre culturelle par elles-mêmes ? Comment inciter les professionnels de la culture et les élus en charge des politiques

culturelles à renforcer la société civile locale et la démocratie par des projets culturels qui puissent questionner le mode de pensée et de production de notre société ?Le vieux débat entre social et culturel s’est souvent fourvoyé dans des disputes de légitimité et de pouvoir, alors qu’une simple prise en considération sémantique des choses permet de dépasser ce conflit. Le social a légitimité à investir le culturel, dans la mesure où celui-ci permet de signifier les tenants et les aboutissants des réalités et des enjeux sociaux, dans la mesure également où lesecteur social peut travailler au plus près à la détection des talents et au soutien des initiatives habitantes. Le culturel, au sens institutionnel du mot, a à traiter de la dimension sociale de son propre champ, notamment quant à la répartition du capital culturel et aux effets sociaux de toute participation des populations aux arts et à la culture savante. L’un et l’autre auront ensemble à...
tracking img