Sur la route : kerouac et la beat generation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3461 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture : Sur la route de Jack Kerouac (édition Folio)

Sur la route, de Jack Kerouac, est une ode aux grands espaces, à l'épopée vers l'ouest, et à la découverte de mondes nouveaux. Il est le récit des errances de l'auteur dans les étendues américaines; voyageant la plupart du temps en auto-stop, logeant chez qui l'accepte, partageant femmes et alcool avec des amis de rencontre,Kerouac s'abandonne ici à la loi du hasard, et à la recherche d'une fraternité réelle et « pure » entre les gens. Par le biais de ce récit, Kerouac rend la nostalgie des grands espaces en l’opposant à l’industrialisation de la côte Est américaine.
Sur la route est aussi le symbole de ce qu’on appelle la « Beat génération », terme évoqué par Jack Kerouac lui-même en 1948 pour décrire son cercle d'amisau romancier John Clellon Holmes (qui publiera plus tard le premier roman sur la Beat Generation, intitulé Go, en 1952, en même temps qu'un manifeste dans le New York Times : « This is the Beat Generation »). Le mot "beat" désignait depuis le XIXème siècle un vagabond du rail voyageant clandestinement à bord des wagons de marchandises. Peu à peu ce mot a pris le sens que lui ont donné les jazzmennoirs, "beat" en vint à signifier une manière de traverser la vie. Etre beat devint être foutu, à bout de souffle, exténué. Kerouac se réapproprie le terme et le travaille de façon à en faire ressortir d’autres significations, telles que « beat », « béatitude ». De plus Allen Ginsberg, dans une formule frappante a décrit les Beatmen comme étant des "hipsters à têtes d'anges". Il a donc insisté surles deux aspects qui caractérisaient la nouvelle génération: la révolte et l'attitude religieuse. L’adjonction de cet adjectif au mot « génération » est une référence directe à la lost generation, la « génération perdue » de Francis Scott Fitzgerald. Mais qu’était-ce donc ? Une rébellion sociale et littéraire d'importance en Amérique, une première contre-culture, un mouvement représenté par unpetit groupe de poètes et romanciers authentiques et doués, ainsi que par un nombre bien plus grand de jeunes gens oisifs.

I) La société Américaine d’après guerre (dates du livre : 1947-1949)

Malgré le fait que le modèle américain connaît un apogée au lendemain de la guerre, et que c'est à ce moment précis que se développe l' " American way of life " ainsi que les Les fast-food et , unevéritable civilisation de la voiture, l’Amérique est ébranlée par des scandales spécifiquement américains: la ségrégation raciale et le fait que la grande et puissante Amérique était incapable d'empêcher des millions d'êtres humains de mourir de faim. Dans son poème America, Allen Ginsberg montrait la grandissante absurdité d'une civilisation toute entière: le matérialisme sans imagination, lamonolithique conformité et le conformisme, le manque d'énergie du peuple américain, leur confiance aveugle en des valeurs ridicules qui les entraînait vers une destruction morale et une existence végétative.

* « Une police de style victorienne »
« La police américaine est engagée dans une guerre psychologique contre les Américains qui ne lui collent pas la frousse avec des papiersimpressionnants et des menaces. C’est une police de style victorien ; elle guette derrière ses fenêtres puantes, elle enquête sur tout et n’importe quoi, et faire des crimes s’il n’y en a pas assez a son gré ».p 193/p 362 : « enfermé au secret avec une bible ».

* Fermeté de la loi en Amérique, une Amérique liberticide? : ». p 36 ; p46, p 97, les rigueurs : «  est-ce que tu sais que tu risques la taulepour avoir envoyé le drapeau américain les étoiles à l’ envers sur un mat du gouvernement ? » p 100 ;

* Critique de la politique mise en place, cf : la bombe atomique lancée par Truman : « on arriva à Washington à l’aube. C’était le jour de l’inauguration d’Harry Truman à l’occasion de son second mandat. La force armée se déployait le long de l’avenir de Pennsylvanie tandis que nous...
tracking img