Sur quoi repose mon identité

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (836 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Commencez par vous demander pourquoi on vous pose la question afin de déterminer le problème du sujet. En effet, on parle communément de l’identité d’une personne, de ce qui la distingue des autres.L’affirmation de l’identité semble, au premier abord aller de soi et on peut énoncer tout un ensemble de caractères qui permettent de distinguer ainsi une personne d’une autre. Mais quels sont cescaractères ? On peut rapidement remarquer que si on fait appel à des caractéristiques physiques, on rencontre immédiatement certains problèmes. En effet, nous changeons avec le temps et il peutfacilement nous arriver de ne pas reconnaître une personne que l’on n’a pas vue depuis très longtemps. Pourtant, on considère bien que c’est la même personne. On peut même aller plus loin : il nous arrive detrouver qu’une personne a changé fortement au travers du temps et pas seulement d’un point de vue physique. On dira là encore d’une personne qu’on ne la reconnaît plus. On considère alors même parfoisque ce n’est plus la même, et pourtant, il s’agit toujours de la même personne. Qu’est-ce qui nous permet de dire que c’est la même ? Sur quoi repose l’identité ? Ici, vous pouvez noter que lorsqu’onparle d’identité d’une personne ou plus précisément de soi-même, on parle du « moi » ou encore du « je ». Or, ce « moi » ou ce « je », que sont-ils ? En effet, lorsqu’on regarde une photo de soi qui a20 ans, on dit bien « c’est moi », même si peu d’éléments permettent de se reconnaître. Ce serait donc bien ce « moi » qui constitue l’identité d’une personne. Dès lors, on peut penser que l’identitéd’une personne reposerait sur un « moi » ou un « je » qui demeure le même au travers des changements. Et nous avons bien le sentiment d’un moi qui demeure le même au travers des changements. Mais quevaut ce sentiment ? Ici, vous pouvez vous reporter, par exemple, aux analyses de Hume sur l’identité personnelle. Le moi pour Hume n'est qu'un mot, la réalité n’est que le flux des impressions, la...