Surmonter ses blessures

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2339 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
KOZAK Carine
Moniteur-éducateur 1ère année

Fiche de lecture

Pierre-Yves Brissiaud:De la maltraitance à la résilience
Retz,2001

promotion 2009/2011

SOMMAIRE

-introduction

-résumé et analyse de l'ouvrage

-réflexion personnelle

-bibliographie et lexique

INTRODUCTION

Pierre-Yves Brissiaud est psychothérapeute, formateur, superviseur. Il est titulaire du certificateuropéen de psychothérapie et membre de la fédération française de psychothérapie et de psychanalyse. Formé à la Gestalt-thérapie, sexothérapie et à la thérapie de couple, il intervient en tant que superviseur en institution, dans le cadre d'analyse de la pratique.

L'auteur débute son ouvrage en nous expliquant brièvement comment à partir de son enfance douloureuse et après des années de thérapiepour lui puis pour les autres, il en est venu à écrire ce livre. Il est partit d'une question: « La souffrance anéantit-elle les êtres qu'elle frappe de plein fouet ou insidieusement? Ou bien, au contraire, devient-elle un ressort puissant qui pousse certaines personnes à se développer? »

Quand il a décide d'écrire ce livre c'était d'abord pour se réparer mais aussi pour transmettre un contenud'espoir, pour permettre d'échapper au piège de la victimisation. Il a effectivement vécu des choses terrible mais il n'a pas répondu à la violence par la violence ni par la délinquance comme l avait prédit certains travailleurs sociaux. C'est en lisant « Ces enfants qui tiennent le coup[1] », qu'il a comprit les moyens qu'il avait utilisé pour construire sa résilience.

RESUME ET ANALYSE DEL'OUVRAGE

L'auteur débute son ouvrage par une piqure de rappel en précisant qu'avant la convention internationale des droits de l'enfant signée en 1989, un enfant n'occupait pas la place qu'il a aujourd'hui dans notre société. Que ce soit au moyen-âge où les enfants étaient sépares vers 7 ans de leur mère pour être domestique ou bien au 18ieme siècle où on les envoyait en internat, l'enfantn'était pas considéré.

La première partie de ce livre présente dans ses grandes lignes l'environnement de la maltraitance, et comment ses effets pervers vont atteindre la vie psychoaffective des enfants soumis à de mauvais traitements. L'auteur s'appuie sur des entretiens avec ses « clients » pour nous démontrer ses théories. La violence physique , les abus sexuel, utilisés par un adulte sur unenfant de façon répétitive restera dans sa mémoire psychique et corporelle. Une fois parent à son tour, cette brutalité peut refaire surface et entrainer dans des moments d'impuissance une répétition de ces violences ou bien une forme d'autodestruction. Les maltraitances psychiques, plus difficile à évaluer, entrainent une souffrance psychique plus incidueuse que la souffrance des coups car on larefoule plus aisément. Dans le processus de la maltraitance, les nombreuses blessures accumulées crées des mécanismes de défense importants afin de lutter contre l angoisse. La schizoïdie, le narcissisme, le masochisme et la dépression sont des mécanisme de défense souvent observé par l auteur au cours de ses entretiens. Ils ont servis de processus de résilience à la souffrance subie. Le psychismeélabore des stratégies qui serviront à traverser la souffrance.

Dans un deuxième temps, il éclaire ces mécanismes de défense par des apports plus théoriques. Il cite par exemple S. Ferenczi pour qui « les deux parents sont nécessaires pour fonder la sécurité de base d'un enfant.[2] », M. Klein qui théorisera la relation entre l'enfant et le sein: le « bon sein » qui est présent et nourrissant et le« mauvais sein » qui est absent et frustrant, F. Dolto pour qui « toute situation où l'enfant sert de prothèse à l'un des deux parents est pervertissante [3]» mais aussi que les enfants sont porteurs des dettes familiales non acquittées. Il s appuie également sur D. Winnicott[4] qui a mis en évidence trois fonctions maternelles: La présentation de l'objet(sein, biberon), le holding(le...
tracking img