Svt daltonisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1616 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Daltonisme :
Définition
Le daltonisme est la forme la plus fréquente de la dyschromatopsie. Il s'agit d'une maladie héréditaire, et ordinairement liée au sexe. En Europe, environ 8% des hommes sont daltoniens, et à peine 0,4% des femmes. On peut distinguer trois groupes de daltonismes congénitaux : le daltonisme total, la dichromasie et la trichromasie anormale. Selon le type de trouble dont ilest atteint, le daltonien ne perçoit pas certaines couleurs ou éprouve de la difficulté à distinguer certaines d'entre elles.
Ces troubles de la vision sont connus sous le nom de "daltonisme" depuis le XVIIIe siècle, du nom du physicien anglais John Dalton, atteint de ce type de cécité des couleurs et diagnostiqué comme tel par le médecin anglais Thomas Young.

Le daltonisme total est rare.Il est également appelé achromasie. La vision est totalement constituée de noir et de blanc avec les nuances de gris.
La dichromasie : Dans ce cas, seulement une des trois couleurs de base (rouge, vert ou bleu) manque à la vue. Selon la couleur manquante, on distingue trois types de daltonisme :
- La cécité au bleu est appelée tritanopie.
- La cécité au rouge est appelée protanopie.
- Lacécité au vert est appelée deutéranopie.
Ces deux dernières cécités existent souvent ensemble alors que la première est très rare.
La trichromasie anormale : Cette cécité aux couleurs est caractérisée par une très faible vision des couleurs. Les trois couleurs de base sont perçues, mais l'œil est moins sensible à une des trois qu'il perçoit faiblement.
- La faible vision du bleu est appeléetritanomal.
- La faible vision du rouge est appelée protanomal.
- La faible vision du vert est appelée deutéranomal.
Les causes

Le daltonisme résulte d'un mauvais fonctionnement de la rétine (la partie de l'œil qui convertit la lumière en énergie électrique et qui la transmet au cerveau). La conversion est effectuée par quatre types de photorécepteurs : les cônes "rouges", "verts","bleus" et les bâtonnets. Les cellules de ces photorécepteurs sont sensibles aux pigments de couleurs. Si l'une de ces cellules fonctionne mal ou est insensible à un pigment de couleur, elle ne conduira pas le "message" correctement au cerveau, qui ne décodera pas la couleur.

Le daltonisme peut être une maladie congénitale. Dans ce cas, elle est présente dès la naissance et n'évolue pas. Elles'explique par la présence d'un gène anormal sur le chromosome X.
Il existe un gène ancestral commun à l'origine des pigments, d'où sont issus trois gènes :
- un gène codant pour la rhodopsine (le pigment contenu dans les bâtonnets),
- un gène pour le pigment bleu (situé sur le chromosome 7),
- un gène codant pour un pigment dont le spectre d'absorption va du rouge au vert.
Les gènes quicodent pour les pigments des cônes L (rouge) et M (vert) sont alignés l'un derrière l'autre sur les bras longs du chromosome X. En général, il existe un gène pour le rouge, et un, deux ou trois gènes pour le pigment vert. Ce nombre variable de pigments verts serait dû à la recombinaison génétique. En effet, lors de la méiose (division cellulaire), il y a des risques de recombinaisons partielles entregènes.

A l'opposé, le gène pour le pigment bleu est un cas très rare car il est situé sur le chromosome 7 indépendamment des autres.

Chez la femme, qui possède deux chromosomes X, la présence d'un gène anormal est le plus souvent compensée par un gène normal sur le second chromosome X. La femme peut donc être porteuse du gène du daltonisme et le transmettre à ses enfants, sans pour autantêtre forcément atteinte de ce trouble. Chez l'homme, qui possède un chromosome X et un chromosome Y, le gène anormal transmis génétiquement ne peut être compensé. C'est pourquoi ce trouble affecte une proportion plus élevée d'hommes.

Les conséquences

Ses effets ne sont pas sévères et ne détruisent pas la qualité de vie des personnes atteintes, qui arrivent, le plus souvent, à compenser...
tracking img