Svt greffes cardiaques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4103 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
2.5

➢ Introduction
← Définition des termes du sujet. (page 3)
← Problèmes. (page 3)
← Annonce du plan. (page 3)

I. Les causes de la transplantation.
A. Les maladies cardiaques (page 4)
B. Les accidents (page 5)

II. L'opération chirurgicale.
A. Trajet donneur/receveur. (page 6)B. Compatibilité, attribution du greffon et réglementation. (page 6)

III. Les problèmes postopératoires.
A. Les effets secondaires. (page 8)
B. Les rejets. (page 9)
C. L'adaptation du cœur à l'effort. (page 10)

➢ Conclusion. (page 11)

➢ Lexique (pages 12-13)➢ Sources (page 14)

➢ Introduction

Véritable pompe vitale le cœur assure la circulation du sang et l'approvisionnement en nutriment des tissus et des organes. Le muscle cardiaque peut s'affaiblir et défaillir s'il n'est pas ménagé, compromettant ainsi son propre apport sanguin.
C'est le cardiologue sud-africain Christiaan Barnard (1922-2001) qui effectue la première greffe du cœurhumain en 1967.

← Le muscle cardiaque, aussi appelé myocarde peut souffrir de certaines pathologies, c'est-à-dire de maladies. Dans certains cas une transplantation, l'implantation d'un organe fonctionnel d'un individu à un autre avec rétablissement de la continuité des gros vaisseaux, peut-être nécessaire. On appelle greffon le nom de l'organe ou du tissu prélevé lors d'unetransplantation.

← - Pourquoi la transplantation cardiaque?
- Comment s'effectue la transplantation cardiaque? Quelles sont les conditions nécessaires et la réglementation?
- Quels sont les problèmes postopératoires ? Pourquoi rencontre-t-on ces problèmes?

← Nous verrons dans un premier temps les raisons, les causes de la transplantation. Puis dans un deuxième tempsl'opération chirurgicale et enfin les problèmes post-opératoire.

I. Les causes de la transplantation.

A. Les maladies cardiaques.
La greffe cardiaque est pratiquée chez des individus dont le cœur ne peut plus assurer sa fonction de pompe. Cependant pour pouvoir être transplanté le patient doit respecter quelques conditions:
– être en insuffisance cardiaque sévère et irréversible
–résister à un traitement médical adapté, comme par exemple des stimulants de la contraction cardiaque et des vasodilatateurs.
– être âgé de moins de 65 ans. En effet dès 60 ans des pathologies parallèles sont susceptibles d'aggravées le pronostic.

L'origine d'une telle insuffisance peut-être très variable:
– une ischémie coronarienne (ou cardiopathie ischémique) dans un tiers des cas.
Lescardiopathies sont des malformations du cœur. Elles se divisent en deux grands groupes selon qu'elles sont congénitales ou acquises. La cardiopathie ischémique appartient au groupe des cardiopathies acquises c'est-à-dire qui apparaissent au cours de la vie. La cardiopathie ischémique correspond à une insuffisance d'oxygénation du myocarde dû à un rétrécissement des artères coronaires irriguant le cœur.Les formes les plus caractéristiques de cardiopathie ischémique sont l'angor (angine de poitrine) et surtout l'infarctus du myocarde (voir B. les accidents).

(Etymologiquement cardiopathie signifie maladie du cœur et ischémique signifie qui arrête le mouvement du cœur dans les vaisseaux.)

- les cardiomyopathies principalement représentées par les cardiomyopathies dilatées primitives ousecondaires.
Les cardiomyopathies sont des maladies touchant le muscle cardiaque et responsable de son dysfonctionnement. Il existe quatre grands groupes de cardiomyopathies:
1) La cardiomyopathie dilatée est la forme la plus courante. Dans cette forme les cavités cardiaques, et en particulier le ventricule gauche, sont dilatées et la fonction cardiaque diminue.
2) La cardiomyopathie...
tracking img