Swatch

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2117 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bienne, le 20 janvier 2010

Le Swatch Group ressort de la crise financière de 2009 en excellente forme
• Troisième meilleur exercice de l’histoire du Swatch Group, avec un chiffre d’affaires brut de CHF 5 421 mio, en recul de -6.3% sur une base comparable (à taux de change constants et ajusté des désinvestissements de Sokymat et Michel effectués en 2008). • Rebondsignificatif des ventes au second semestre 2009, avec un mois de décembre phénoménal et record, qui fut aussi le meilleur mois de l’année. • Ventes du segment Montres, en recul de -5.5% à taux de change constants, largement supérieures aux chiffres à l’exportation 2009 publiées par la Fédération de l’industrie horlogère suisse; gains de parts de marché pour le Groupe dans pratiquement tous les segments deprix et de marché. • Ventes du segment Production en baisse essentiellement en raison d’annulations de commandes et d’une modification du mix-produit. • Ventes du Segment Systèmes électroniques en recul de -14.5% (désinvestissements de Sokymat et Michel de 2008 exclus) par rapport à l’année précédente, mais en progression régulière au quatrième trimestre 2009 avec la constatation d’une hausse desentrées de commandes. • Augmentation attendue de la marge opérationnelle et du résultat net par rapport au premier semestre. Le Groupe prévoit la poursuite de la progression des ventes et des marges en 2010. • L’engagement d’Omega aux Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver en qualité de chronométreur officiel et l’inauguration du Swatch Art Peace Hotel à Shanghai à mi-2010, seront deux des événementsmarquants en 2010. A mentionner aussi les développements significatifs de nouveaux produits pour la plupart des marques et de nouveaux systèmes de production en Suisse. Chiffres-clés relatifs au chiffre d’affaires brut
(mio CHF) 2009 2008 Évolution en % à taux de change effet de constants change – 5.5% – 17.6% –25.5%2) – 7.3% – 6.3% – 2.2% – 0.1% – 0.2% – 1.8% – 1.8%

Total – 7.7% – 17.7% – 25.7%– 9.1% – 8.1%

Chiffre d’affaires brut Montres & Bijoux Production Systèmes électroniques Corporate et éliminations Total Chiffre d’affaires brut, publié Total Chiffre d’affaires brut, ajusté1)
1) 2)

4 429 1 489 394 – 891 5 421 5 421

4 796 1 810 530 – 1 170 5 966 5 900

désinvestissements de Sokymat et Michel effectués en 2008 exclus -14.5% désinvestissements de Sokymat et Michel effectués en 2008exclus

1

Communiqué de presse 20 janvier 2010

Vue d’ensemble du Groupe
Après le recul des marchés constaté à fin 2008 et début 2009, une récession mondiale et une forte chute de la consommation, la plupart des marchés se sont remis du contexte financièrement agité lors du second semestre 2009. Les derniers mois de l’exercice 2009 ont montré une évolution très positive, avec des signesmanifestes d’un retour à la normale des marchés et d’un regain de confiance des consommateurs. Dans une certaine mesure, la crise économique de 2009 a séparé le bon grain de l’ivraie. Cette affirmation est particulièrement valable pour l’industrie horlogère, où des valeurs telles que notoriété de la marque, tradition, histoire et produits de haute qualité comptent plus que jamais. Les consommateursrecherchent valeurs et qualité. Le Swatch Group, grâce à son large assortiment de produits proposé dans tous les segments de prix, a augmenté ses parts de marché dans la plupart des régions. Au cours de cette année difficile, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 5 421 mio, soit un recul de seulement -6.3% sur une base comparable (à taux de change constants et ajusté desdésinvestissements de Sokymat et Michel effectués en 2008). Ce résultat représente toutefois le troisième meilleur exercice de l’histoire du Swatch Group. Alors qu’un recul significatif a caractérisé le premier semestre, les ventes ont redémarré au second semestre, dépassant légèrement – en monnaies locales – les ventes du second semestre 2008. Les ventes de Noël hors pairs ont nettement dépassé les attentes...
tracking img