Symbolique de l'eau chez aquin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4088 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Article
« La Thématique de l’eau dans l’oeuvre d’Hubert Aquin » M. E. Kidd
Voix et Images, vol. 4, n° 2, 1978, p. 264-271.

Pour citer la version numérique de cet article, utiliser l'adresse suivante : http://id.erudit.org/iderudit/200157ar
Note : les règles d'écriture des références bibliographiques peuvent varier selon les différents domaines du savoir.

Ce document est protégé par laloi sur le droit d'auteur. L'utilisation des services d'Érudit (y compris la reproduction) est assujettie à sa politique d'utilisation que vous pouvez consulter à l'URI http://www.erudit.org/documentation/eruditPolitiqueUtilisation.pdf

Érudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composé de l'Université de Montréal, l'Université Laval et l'Université du Québec à
Montréal. Il apour mission la promotion et la valorisation de la recherche. Érudit offre des services d'édition numérique de documents scientifiques depuis 1998. Pour communiquer avec les responsables d'Érudit : erudit@umontreal.ca

Document téléchargé le 27 February 2010

264

voix et images

La Thématique de l'eau dans l'œuvre d'Hubert Aquin

Mer, fleuve, lac, torrent, lagune, pluie — les allusionsà l'eau réelle et métaphorique sont d'une abondance remarquable dans l'œuvre d'Hubert Aquin. De l'emploi de cette thématique comme image obsessive dans Prochain épisode à sa fonction comme toile de fond du drame dans Neige noire, il s'avère que l'eau est un élément essentiel de l'univers aquinien. Présence concrète dans tous les romans, elle y figure aussi comme métaphore polyvalente etomniprésente qui évoque l'amour, l'échec, le temps, et même la création littéraire. Aquin montre une préférence marquée pour des lieux situés à proximité de l'eau. La plupart de ses intrigues se déroulent, soit au bord de l'eau, sur l'eau ou parfois dans l'eau. Dans son premier roman, Prochain Épisode, l'action a lieu en Suisse autour du lac Léman. Le lac, reflet renversé du paysage alpestre, devient le pointfocal de la vie du narrateur aussi bien que l'image qui évoque son drame intérieur, sa descente au fond des choses (P.E., p. 7)1. D'une façon semblable, ce sont les villes de Genève et de Lagos, toutes les deux situées au bord de l'eau, qui occupent une position d'importance dans Trou de mémoire. Lagos, face au golfe de Guinée, «un véritable angiose nodulaire et rameux, fait de canaux, d'écluses,de lacets fluides, d'entrecôtes vaseuses et floues» (T.M., p. 152), représente un centre d'attraction très puissant pour tous les personnages qui rêvent d'y aller ou d'y rester. Pourtant, le point culminant de l'histoire, la rencontre entre P.-X. Magnant et Rachel Ruskin a lieu en territoire neutre, à Genève, au bord du lac Léman, sous la pluie2. L'eau est en évidence aussi dans l'Antiphonaire.Le roman débute par le récit de la visite à San Diego de Christine en compagnie de son mari. Là-bas, dans leur chambre d'hôtel qui donne sur une vue magnifique de baies, de plages et de bras de mer amputés (l'Anti., p. 10), JeanWilliam la frappe d'une façon sauvage. Il y a une opposition très nette entre ce séjour et les quelques jours passés avec Robert dans un motel au bord du lac Magog, joursqui restent pour Christine la plus belle étape de sa pauvre existence {l'Anti., p. 149).

études

265

Dans le dernier roman d'Aquin, l'action (le voyage de noces de Sylvie et Nicolas) se passe carrément sur l'eau. Ce périple en bateau sur la mer de Barents et les fjords norvégiens devient l'objet d'une métaphore filée qui exprime les idées du narrateur sur l'amour universel et l'existencehumaine (N.N., p. 81). L'eau sert de décor à l'action des personnages à un tel point que eau et personnages ont souvent tendance à se confondre. Cette identification avec le milieu environnant peut mener à une confusion totale entre un personnage et un paysage. Sylvie dans Neige noire, au moment où elle fait l'amour avec Nicolas, se métamorphose en cette eau sur laquelle elle voyage: «C'est elle...
tracking img