Symbolisme et rituel: la circoncision

La circoncision (latin : circumcisio, « couper autour ») consiste, dans sa forme la plus répandue, en l’ablation totale ou partielle du prépuce, laissant ainsi le gland du pénis à découvert.Cette pratique, qui existe depuis l’Antiquité, concernait en 2006 et selon une estimation de l’OMS[1] 665 millions d’hommes, soit environ 30 % des hommes adultes dans le monde. Elle est effectuéeprincipalement pour des motifs culturels et religieux mais aussi pour des raisons thérapeutiques (par exemple : phimosis, diabète) ou prophylactiques (par exemple : situation sanitaire en Afrique, àpropos du SIDA). Dans le cas d’une indication chirurgicale, le terme employé est posthectomie. Depuis quelques années[Quand ?], certains adultes se font aussi circoncire par choix personnel,en-dehors de tout contexte religieux, social ou culturel : la circoncision est devenue une « marque » physique, au même titre que le tatouage, le piercing, etc.[réf. nécessaire]
|Sommaire|
|[masquer]|
|1 Conséquences physiques|
|2 Pratique rituelle |
|2.1 Historiquement|
|2.2 Religions et appartenance ethnique|
|2.2.1 Judaïsme |
|2.2.2 Christianisme...