Synthèse et recommandations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (807 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Compagnies cotées |
Les assurances portées par le segment non-vie |
La capacité bénéficiaire s'est inscrite en hausse en 2010. |
 Publié le : 22.03.2011 | 16h00 |
  |   |
|   |
  | AuMaroc, la croissance de l'activité des compagnies d'assurance demeure portée par le segment non-vie. En témoigne l'évolution, en 2010, des chiffres d'affaires des compagnies d'assurance cotées enbourse. En effet, Wafa Assurance a affiché un chiffre d'affaires global en progression de 4,7% sur une année, à 4,49 MMDH. |
  |
|
|
|
|
|
|
|
| Une évolution qui s'explique par lebon comportement de l'activité non-vie dont le chiffre d'affaires s'est amélioré de 30,3% rapport à 2009, confirmant le dynamisme enregistré aussi bien sur le marché de l'Entreprise que del'Automobile qui représente 47 % du chiffre d'affaires non-vie, contre 53% à fin décembre 2009.

Atlanta a terminé, de son côté, l'année 2010 avec un chiffre d'affaires (comptes sociaux) de 1,19 MMDH, contre1,13 MMDH en 2009, soit une hausse de 5,2%. La branche non-vie a enregistré une croissance de 3,4%, avec un total de primes de 1,10 MMDH, contre 1,06 MMDH pour l'année 2009. Quant à Cnia Saada, elle afait état d'un chiffre d'affaires global de 2,97 MMDH, en hausse de 5,1% sur une année. Le chiffre d'affaires de l'activité non-vie s'est établi à 2,46 MMDH, en amélioration de 6,3% par rapport à2009.

Le segment vie, qui représente pour sa part un levier structurel, compte tenu du potentiel de développement des crédits immobiliers (assurance décès) mais également des mesures d'encouragementinitiées par l'État et visant à développer l'épargne longue, a affiché un recul au niveau de Wafa Assurance et Cnia Saada. Ainsi, la filiale d'Attijariwafa bank a vu le chiffre d'affaires de l'activitévie régresser de 12,4% à 2,26 MMDH.
Une tendance que le management impute au recentrage volontaire de l'activité épargne, pour privilégier l'épargne longue régulière. À ce niveau, il est à noter...