Synthèse règles du marché

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2629 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Les fondements de l’action de l’état
a)L’évolution du rôle économique et social de l’état
1) Le poids des administrations publiques dans l’économie
a)Le poids des dépenses publiques dans le PIB
1) Dépenses publiques en % du PIB
Question 1 : état : l’état est une forme d’organisation politique caractérisé par le monopole du pouvoir de contrainte sur un territoire et une populationdonnés et par un ensemble de règles juridiques stables.
Les administrations publiques sont des organismes publics qui dépendent donc de l’état ou des collectivités locales et qui produisent des services non marchants
Question 2 : On peut voir d’après le tableau des dépenses publiques en pourcentage du PIB que la moyenne des pays de l’OCDE à augmenter de 34.9 points entre 1870 et 2005 donc onétait multipliée par 4,3.
Question 3 : l’augmentation de ses dépenses s’explique par la mise en place de la sécurité sociale avec l’augmentation des soins qui sont de plus en plus performant mais aussi plus cher donc qui coute également plus cher à la sécurité sociale. L’espérance de vie augmente donc la durée de distribution des retraites est plus longue donc également un cout pour la sécuritésocial augmenté. De plus l’état a décentralisé les pouvoir qui étaient centraux à Paris pour les répartir dans de nombreuses assemblées (régionales et départementales) ce qui a engendré un grand nombre d’élus donc également un cout supplémentaire. De plus les employés direct ou indirect de l’état donc les fonctionnaires n’ont jamais été aussi nombreux surtout dans l’éducation national ou lesnombres de professeur par élève à atteint de sommet. Donc à cela s’ajoute obligatoirement des dépenses donc une augmentation des dépenses courantes.
Question4 : En France de 1870 à 2005 les dépenses de l’état on augmenté dans l’ensemble des secteurs mais à cela c’est ajouté également des revenus de l’état. En ce qui concerne l’état centrale le dépenses on doublé cela s’explique par l’augmentation dunombre de fonctionnaires. EN ce qui concerne les collectivités locales cela s’explique par le politique de décentralisation de l’état qui a mis en place de nombreuses assemblées pour gérer les problèmes locaux ce qui explique la multiplication par 5 du budget dans le PIB de l’état. Dans le dernier domaine la sécurité sociale l’augmentation s’explique par le développement des soins etl’accessibilité des soins au plus grand nombre et au remboursement dans sa totalité et également la mise en place du système de retraite et du vieillissement de la population donc du rallongement de la durée d’indemnisation des retraites ce qui explique l’évolution de la dépense par 4,5. Et donc la structure des dépenses de 2005 n’est plus comparable à celle de 1870 car augmentation des dépenses mais égalementaugmentation des recettes.
b) financées par des prélèvements obligatoires
1) Les prélèvements obligatoires en France (en % du PIB)
Question 1 : les prélèvements obligatoires sont des impôts et cotisation sociales versés par les agents économiques aux administrations publiques, c'est-à-dire à l’état, aux collectivités locales et aux organismes de sécurité sociale.
Question 2 : le tauxde prélèvement obligatoire dans le PIB depuis 1910 à très fortement augmenté (+36 points) cela s’explique par la mise en place de la sécurité sociale et les indemnisations social comme le chômage.
Question 3 : Le fait que les prélèvements obligatoires sont inférieurs aux dépenses publiques signifie dans un premier temps que l’état est entrain de s’endetter et que les indemnisation social sonttrès élevé pour les revenus de l’état.
2) de l’état gendarme à l’état providence
a)Les notions d’état gendarme et d’état providence
Question 1 : un état gendarme est le fait qu’un état dispose des fonctions essentiel de protection qu’elle soit intérieure ou extérieur de la nation. L’état providence est un état qui intervient dans le domaine social par l’intermédiaire de la sécurité...