Synthèse sur diabète

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1996 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Les symptômes du diabète

• Le diabète entraîne une élévation de la glycémie, c'est-à-dire du taux de sucre dans le sang. Généralement, elle s’élève brutalement (qques jours ou semaines) lors de l’apparition d’un diabète de type 1 et progressivement (plusieurs années) lors de l’apparition d’un diabète de type 2.

• Les symptômes liés au diabète sont diverses et variéset ne sont pas les mêmes pour le diabète de type 1 et le diabète de type 2. Les symptômes du diabète peuvent se développer très rapidement. Beaucoup de personne pensent que le fait de ne pas avoir des symptômes signifie qu’ils ne sont pas malade alors que la plupart du temps une complication est déjà présente lors du diagnostic du diabète dans 10 à 30%.

• Pour le diabète de type1, certains symptômes sont plus évidents que d’autres. Seuls des examens médicaux peuvent définir si la glycémie est haute ou basse. Beaucoup de symptômes du diabète sont liés à un taux de glycémie élevé. Les symptômes les plus apparents du diabète lorsque la glycémie est franchement élevée, sont une soif excessive et une déshydratation, une urine abondante, une faim accompagnée d’une perte depoids, une vision trouble, une certaine faiblesse, fatigue, somnolence, des vomissements ou des nausées ou une irritation soudaine.

• Pour le diabète de type 2, les symptômes varient beaucoup. En effet, certaines personnes ont des symptômes qui les obligent à consulter un médecin, d’autres se sentent en bonne santé jusqu’à ce que des examens révèlent qu’ils sont diabétiques. Lessymptômes les plus communs du diabète de type 2 sont la fatigue, une soif excessive, une miction fréquence, une vision trouble, un taux élevé d’infections, des blessures qui cicatrisent lentement, des sautes d’humeurs, des problèmes sexuels.

• Toute élévation anormale de la glycémie abîme les artères et les nerfs, ce qui est à l’origine de la constitution de complications de façonprogressive et sans symptômes. Le diabète est donc une affection particulièrement insidieuse et perverse car il peut ne pas y avoir de symptômes pendant de très nombreuses années, et lorsque les symptômes apparaissent ce sont ceux de complications.

Le dépistage et diagnostic

+ En ce qui concerne le dépistage du diabète de type1, il n’y a pas de problème car la glycémie s’élève defaçon brutale et il y a des symptômes évidents. Ce n’est pas le cas du diabète de type 2 où le diabète est souvent diagnostiqué avec beaucoup de retard en raison de l’absence de symptômes. Le délai entre le moment où la glycémie pourrait permettre le diagnostic et le moment où le diabète est effectivement diagnostiqué serait d’environ 7 ans.

+ Les personnes bénéficiant d’undépistage systématique sont les individus à risques tels que les familles où il y a un cas connus de diabète (80% diabétiques de type 2 ont 1 hérédité diabétique connue ou méconnue), les hommes ou femmes ayant un excès de poids, défini par un indice de masse corporelle supérieur à 25, les femmes, et leur apparentés génétiques, ayant eu transitoirement du diabète pendant une grossesse (diabètegestationnel), ou ayant donné naissance à des enfants de plus de 4kg et/ou ayant des antécédents obstétricaux évocateurs d’une hérédité diabétique, ou encore des sujet de plus de 45 ans ( la fréquence du diabète de type 2 augmente rapidement à partir de 45 ans).

+ Le diagnostic de tout type de diabète est simple est simple, une prise sang est faite pour mesurer le taux de glucose soit à un momentchoisi au hasard, soit après une ingestion d’une solution de glucose. Les deux tests principaux utilisés pour détecter la présence de problèmes glycémiques sont la mesure directe du taux de glycémie à jeun et la mesure de la capacité du corps à gérer l’excès de sucre présent après avoir bu une boisson à forte teneur en glucose. D’autres tests peuvent être faits afin de comprendre les schémas...