Synthese 2eme meditation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 10 (2500 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Analyse linéaire de la deuxième méditation :

Abrégé de la seconde méditation :
* Descartes cherche à prouver qu’il est impossible qu’il n’existe pas lui-même
* distinction âme/corps
* explique la difficulté à expliquer l’immortalité de l'âme, et qu’il doit d’abord « former une conception claire nette et entièrement distincte de toutes les conceptions que l’on peut avoir du corps :ce qui a été fait en ce lieu-là »
* corps : divisible âme : indivisible
* « de la corruption du corps, la mort de l’âme ne s’ensuit pas » réelle distinction corps/âme
* Le corps humain est un ensemble d’accidents, tandis que l’âme humaine est une pure substance. Ex : si l’âme humaine est changeante : « qu’elle conçoive certaines choses, qu’elle en veuille d’autres, qu’elle en sented’autres, etc.. c’est pourtant toujours la même âme ; au lieu que le corps humain n’est plus le même, de cela seul que la figure de quelques-unes de ses parties se trouve changée. »
* Il en conclut donc que si le corps humain peut donc facilement périr, l’âme humaine, elle, est bien immortelle.
* Les méditations ne sont pas pour autant un traité sur l’immortalité de l'âmeMéditation seconde :
* Descartes nous fait part de ses doutes toujours présents et accentués par sa méditation précédente « la méditation que je fis hier m’a rempli l’esprit de tant de doutes.. » Il décide donc de continuer à rejeter tout ce qui n’est pas absolument vrai et indubitable, et de continuer cela jusqu’à avoir découvert au moins une chose absolument certaine, ou en réalisant qu’aucune chosen’est certaine. Il veut donc en fait découvrir si la vérité existe réellement.
* Cite Archimède, dit que ce qui était à A un point fixe assuré pour tirer le globe terrestre de sa place et le mettre en un autre lieu, est à lui-même une chose certaine et indubitable >> but.
* Prend donc comme point de départ que tout est faux, mensonges, illusion, rejette ce qu’il tenait jusqu’aprésent pour vrai : corps étendue, mouvement, lieu.
* Mais alors, il se demande, si tout est incertain, le ciel, la terre. si lui est assuré d’être en vie. Il fait alors allusion au malin génie, qui le trompe. Et s’appuyant sur dieu qui le trompe, il démontre alors qu’il existe, puisque pour être trompé, encore faut-il exister. C’est le cogito.
* Il a donc résolut le problème de son existence,il existe bel et bien, puisque il est capable de le déclarer fort distinctement comme étant vrai. Vient alors le problème du que-suis-je ? Car si le fait de savoir que j’existe est un progrès, encore faudrait-il que je sache qui je suis >> « il faut que je prenne soigneusement garde de ne prendre pas imprudemment quelque autre chose pour moi ».
* Dans cette optique de découvrir cequ’il est, il est donc encore plus essentiel de reconsidérer tout ce qui fut acquis auparavant, pour le retravailler et le ré analyser. Descartes explique alors, qu’il serait mieux pour lui de ne considérer que les choses qui viennent de lui, de son être profond, qui ne sont influencés par aucun tiers. Il nous faisait déjà part de cette pensée dans le discours de la méthode, avec l’exemple de vieuxbâtiments, réunis en un lieu par le hasard, car chaque architecte y a ajouté sa touche, le résultat de cette accumulation n’était pas harmonieux, tout comme chaque philosophe, scientifique, artiste, ajoute sa pierre à l’édifice du savoir ce qui finit par en dénaturer la totalité. Il reprend donc les choses au commencement : je possède un « visage, des mains, des yeux, des bras, et toute cette machinecomposée d’os et de chair, telle qu’elle parait en un cadavre, laquelle je désignais par le nom de corps ». Je pense, me nourrit, marche, sens, tout cela se rapporte à l’âme. Descartes dit ne pas d’attarder sur l’âme qu’il imagine comme « quelque chose d’extrêmement rare et subtile, comme un vent une flamme, ou un air très délié qui était insinué et répandu dans [mes] ses plus grosses...
tracking img