Synthese la fete bts

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1341 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
POURQUOI FAIT-ON LA FÊTE ?

Il y a de nombreuses raisons de faire la fête : un anniversaire, Noël, le nouvel an, la réussite d’un examen, la victoire d’un championnat etc. … Mais aujourd’hui, les fêtes ne sont plus forcément exceptionnelles. On ne connaît plus le sens de la fête. Alors pourquoi fait-on la fête ? On peut définir deux grandes raisons : les raisons profondes et les raisons plussuperficielle.

En effet la fête possède des raisons profondes telles que le sens de la collectivité, du groupe. Lorsqu’on fait la fête, c’est avant tout pour ne pas être seul. Cela permet de sortir de la solitude. A ce titre nous pouvons parler du document 2 qui est un extrait d’une interview de Yannick Noah dans Le Nouvel Observateur datant de 1998. Le chanteur nous raconte que lorsqu’il jouaitencore au tennis, il aimait sortir pour être au milieu des autres.
Dans un autre genre, le document 4 est un extrait de propos du sociologue et historien de la fête : Michel Maffesoli, pour le magazine Télérama de 1999. Ce dernier explique que le simple fait d’être ensemble donne envie aux gens de faire la fête. C’est la chaleur d’être ensemble qui attire.
La fête c’est donc partager un momentde convivialité, de camaraderie mais autour des mêmes valeurs. Telles que l’amitié, le réconfort après une année scolaire passée ensemble comme le montre le document 1, qui est une photo tirée du film L’Auberge espagnole de Cédric Klapish datant de 2002. On y voit un groupe d’amis qui se retrouve autour d’une guitare pour partager un moment de complicité.
Nous pouvons aussi évoquer la fête deNoël qui est un moment de partage et d’amour en famille. C’est d’ailleurs la seule fête que Frédéric Beigbeder sauve dans son roman 99 francs publié en 2000, document 3.
De plus, la fête est aussi une façon de rompre avec le quotidien. En effet le quotidien à ses règles (tenue vestimentaire par exemple) et la fête aussi. Et c’est ce qu’explique Claude Fouillen dans « L’univers des raves » publié en1977 dans l’Agora n°7. Dans une fête on n’est plus soi, on s’accorde quelques débordements. C’est la fonction soupape de la fête, on se libère. La fête permet de sortir d’un quotidien parfois difficile à vivre, comme l’explique Yannick Noah. Ce dernier cherchait à combler un manque et à mettre fin à sa carrière de tennisman, faire autre chose.
Lorsqu’on fait la fête, il s’agit aussi de fairequelque chose ensemble. Une fête réussie est une fête où tous les participants sont actifs, ils sont là pour faire quelque chose ensemble. Le rôle de la musique est très important. Selon Yannick Noah c’est un élément primordial. (Pas très étonnant pour un chanteur … !) Selon lui, la musique rassemble les gens. C’est comme ça qu’il aime faire la fête aujourd’hui. Quant au réalisateur, Cédric Klapish,sa photo démontre bien l’importance de la musique. Les personnages semblent convaincus par son effet et le lien qu’elle créer entre eux. En fait, faire la fête c’est laisser parler son corps plus que sa tête. Le chanteur, Noah, et l’expert des raves, Fouillen, s’accordent à dire que la fête c’est avant tout la fête des sens et de la sensualité. On peut véritablement entrer en transe lors d’unerave. A ceci nous pouvons aussi citer, Michel Maffesoli, qui parle de véritable effervescence festive. Mais il y trouve une raison. D’après le sociologue, les nouvelles fêtes serait totalement théâtralisées à l’instar de la catharsis des anciens. Elles permettraient de se purger, de se vider de tout ce qui est excessif en nous. Mais l’auteur de 99 francs dénonce en creux cette chose là. La seuleaction d’une fête serait d’ouvrir son porte monnaie, il parle là de toutes ces fêtes qui sont devenues commerciales. Comme la fête des grands-mères, la Saint-Patrick. Mais malgré tout, on est quand même actif puisqu’une fête se prépare, il y a des achats à faire : des boissons, de quoi manger etc.…

Une fête est donc avant tout un lieu où on se retrouve, où on est contents d’être ensemble pour...
tracking img