Synthese tpe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1123 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
CAHUZAC LABORDERIE David Thème :
GAYRAL Alexandra Sujet : Comment peut-on rendre
MARTY Aurélie la lessive de cendre efficace sur une
GENOT Lucas tache d’herbe ?Disciplines : Chimie / SVT

SYNTHESE INDIVIDUELLE

La première séance fut une séance d’apprentissage, comment suivre le programme de TPE, pour aboutir à un bon travail d’oral et d’écrit. Beaucoup de sujets ont été proposés par les professeurs, mais aucun ne nous intéressaient, il a donc fallu que nous recherchions plus loin. Nous nous sommesintéressés à la cuisine moléculaire, les bulles de champagnes, ou encore la lessive.
Apres quelques recherches et de longues réflexions, nous avons ciblé ce dernier, qui reste cependant très large, car avec ce thème, un grand éventail de choix s’ouvrait à nous. Nous sommes donc partis de tous les cotés, comme le fonctionnement d’une lessive, sa composition, quelle est la particularité d’unelessive spécial tache d’herbe ou encore pourquoi la température change la qualité de lavage ? Nous nous sommes finalement fixés sur la lessive à base de cendre et les taches d’herbe.

Au bout de trois séances nous avions enfin rédigé une problématique : « La lessive de cendre est-elle capable d’agir sur une tâche d’herbe ? »
Nous avions enfin notre sujet fixe ainsi que la problématique, nouspouvions commencer le processus de recherche. Nous avons cherché sur internet et dans des livres tout ce dont nous avions besoin pour cerner notre sujet : informations sur la lessive en général, sur la cendre, sur la composition du « jus d’herbe ». Nous en sommes arrivés à trouver toutes les astuces « grand mère » (je dis cela parce que nous avons même appelé la grand mère d’Alexandra, qui nous adonné l’astuce du citron, du vinaigre blanc, et autres encore) pour laver une tache d’herbe sur un tissu.
Mais avant de partir trop loin dans l’écrit nous avons vite commencé la pratique, avec expériences, comme le lavage de tissu tâché d’herbe, avec les différentes produits trouvés’ dont la lessive de cendre (qui reste l’objet principal de notre sujet), mais qui n’a absolument pas lavé latache, contrairement aux autres (comme le dentifrice, l’alcool à bruler, etc).
Ou encore la chromatographie de jus d’herbe, afin de discerner les différents composants (comme le carotène, la xanthophylle, les chlorophylles a et b), et tester dessus les différents produits, cela a été beaucoup moins efficace.
Nous en étions à conclure que la lessive n’avait aucun effet sur une tache d’herbe, ce quirépondait à notre problématique. Pour aller plus loin nous avons donc décidé de changer de problématique, pour arriver à « Comment peut-on rendre la lessive de cendre efficace sur une tache d’herbe ? ». Mais à ce moment, pour continuer, il fallait davantage cerner notre sujet, chercher les composants de chaque produits utilisés lors de la manipulation (nous avons aussi appelé le service client de« eau écarlate », une société de javel, pour leur demander les composants de leur gamme détachant d’herbe, mais cela nous a malheureusement mené a rien). Nous avons donc trouvé principalement le permanganate (de couleur violette, qui a une action d’oxydation), et le bisulfite (liquide translucide sirupeux qui décolore le permanganate). C’est donc l’action des deux qui élimine la tâche d’herbe.Nous nous sommes concentrés ensuite sur la réaction de ces deux composants, entre eux, et sur une tâche d’herbe, en continuant les recherches (trouver l’équation de la réaction, la formule de la chlorophylle, les oxydants réducteurs etc.…).
Après ces recherches nous sommes passés à d’autres manipulations sur la réaction entre le permanganate et le bisulfite, tout d’abord dans un tube à essai,...
tracking img