Synthese

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1743 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Les hommes laissent tous libres et égaux en droit » stipule la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen votée en 1789. Pourtant, à lire les quatre textes consacrés à l’évolution des rôles des femmes dans la société, on s’aperçoit qu’il reste du chemin à parcourir pour concrétiser cette affirmation. Certes, en 1762 Rousseau dans Emile ou De l’Education fixe encore une place précise ettraditionnelle à la femme idéale. Mais deux siècles plus tard rien ne semble avoir vraiment changé. La preuve en est le titre de l’ouvrage publié en 1992 par Christian Baudelot et Roger Establet Allez les filles qui montre l’inégalité salariale dans le monde du travail entre les deux sexes. Quant au domaine de la politique, un article de la rubrique « Les clefs de l’info » paru dans Le Monde en avril1997 révèle la sous-représentation féminine dans ce domaine. Dès lors le sociologue Pierre Bourdieu a eu beau jeu de publier en 1998 un essai intitulé La domination masculine pour témoigner de l’immobilisme de notre société. Pourquoi une telle inégalité persiste-t-elle ? Nous répondrons à cette question en présentant la situation actuelle et passée de la condition féminine dont nous rechercheronsles causes avant de nous intéresser à ses conséquences et d’évoquer les mesures envisageables.
Les différents textes débouchent sur un même constat : la place de la femme dans la société n’est pas reconnue.
Les documents proposent à cet égard un historique accablant. Cette situation n’a rien de nouveau, comme l’illustre l’extrait de l’Emile. Rousseau n’est certes pas farouchement opposé à cequ’une femme acquière de la culture surtout quand elle a un rang à tenir. Il constate d’ailleurs qu’il existe des femmes cultivées qui font preuve d’esprit et dont les talents sont reconnus par certains. Mais c’est pour dire tout de suite que leurs admirateurs sont des gens à qui l’on ne peut se fier, puisqu’une femme écrivain ou peintre ne fait qu’imiter les hommes qui, d’ailleurs, exécutent levrai travail alors qu’elles se contentent comme dans une mascarade de faire passer ces réalisations pour leurs propres œuvres. Ce faisant, Rousseau leur dénie le droit à l’expression littéraire ou artistique.
Pareils propos ont eu la vie dure comme le soulignent les autres textes. Bourdieu constate en effet que, deux siècles après le philosophe des Lumières, les femmes sont toujours cantonnéesaux tâches ménagères et familiales et qu’elles doivent avant tout songer à prolonger la lignée familiale. Les seules tâches qu’on leur concède volontiers sont l’organisation de la vie de famille et la préparation de fêtes ; celles-ci seront autant de prétextes à réunir toute la parenté afin de maintenir les relations sociales nécessaires qui aident à valoriser en fait l’image de la famille. Dès lorsil n’est pas étonnant que l’article du Monde estime que les femmes sont en fait marginalisées et que Baudelot et Establet parlent d’inégalité.
Rien ne semble donc avoir changé depuis plus de deux siècles. Quelles sont les causes qui permettent d’expliquer ou de comprendre cette situation ?

L’analyse proposée par les auteurs révèle qu’il faut distinguer les prétextes de la raison véritable.Les reproches que l’on adresse aux femmes pour justifier cette discrimination ne résistent pas tous à une analyse sérieuse. Baudelot et Establet le montrent clairement. Selon certains, disent-il, les femmes ne sont pas naturellement faites pour l’esprit de compétition qui est plutôt le propre de l’homme. Or rétorquent-ils, même quand elles font preuve de leur capacité à lutter et à entrer dansune compétition où leurs résultats sont égaux à ceux des hommes, leurs salaires sont encore inférieurs à ceux de ces derniers. Les mêmes auteurs soulignent que d’autres mettent en avant leur investissement moindre dans la vie professionnelle. Elles seraient plus souvent absentes que les hommes parce qu’elles ont à s’occuper des tâches domestiques ou familiales. Dès lors pareil absentéisme ne les...
tracking img