Sys d'informations

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 197 (49028 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
SYSTEME d'INFORMATION SAP et ORGANISATION d' ENTREPRISE THESE de DOCTORAT, PHILIPPE NORIGEON  |

Connaissance => Action.

Les groupes multi-fonctionnels qui se sont constitués pour traiter les problèmes SAP dans l’organisation Schneider Automation, accumulent des connaissances sur le SI mais aussi sur les processus de l’entreprise; de plus les acteurs ont développé la faculté de faireémerger, de façon autonome, ces groupes coopératifs et de mobiliser plus rapidement les connaissances nécessaires à la résolution de nouveaux problèmes.
La répétition des interactions, entre les acteurs et les groupes, permet la construction et le partage d’un capital de connaissances et dynamise ces réseaux relationnels favorisant une « vision intégrée » des situations de gestion.
Le rôle de cesgroupes, au-delà de la complémentarité des compétences nécessaire à l’action, est de dynamiser l’apprentissage mutuel selon deux axes : dans le sens de l’action vers la connaissance au niveau de l’échange de l’expérience favorisant les représentations partagées et la création d’un « capital cognitif » propre à l’organisation mais aussi de la connaissance vers l’action, par le « savoir-faire »accumulé, le « savoir être » stimulé par les valeurs du groupe et le sens que les individus donnent à l’action.
Cette double dynamique d’action / apprentissage renforce la cohésion à l’intérieur de ces groupes coopératifs émergeant naturellement et continuellement qui sont différents des « tasks forces » que la hiérarchie traditionnelle commande pour résoudre un problème ponctuel.
La notiond’unité collective d’action et de cognition, dynamisée par la coopération, trouve sa force de cohésion dans un principe de « cohérence » interne plus que dans une volonté extérieure de coordination ou de subordination.
Nous verrons, par la suite, la faiblesse des principes mécanistes et hiérarchiques de coordination et de régulation à favoriser cette cohésion et à construire cette cohérence nécessaireaux organisations complexes intégrant un SI SAP.
Pour C.Ravera « la cohérence est une exigence dont la satisfaction n’est pas acquise naturellement mais qui est à construire étant donnée la perception et la rationalité limitée des acteurs, la multiplicité des lieux de décision, et l’équifinalité des solutions ». (C.RAVERA, [1997])
Dans notre cas d’étude, les problèmes posés par l’intégration deSAP dans l’entreprise ont montré que l’organisation doit être capable de construire, à partir d’acteurs individuels, un acteur collectif cohérent.

4.3.4) MODES DE REGULATION DES COLLECTIFS COHERENTS DANS UN ENVIRONNEMENT INTEGRE SAP :

Nous venons de voir comme corollaire à la complexification des réseaux d’informations et de communication une nécessité accrue de coordination par lacoopération dans un principe de cohérence.
Dans un contexte d’informalisation de ces réseaux, d’émergence de groupes coopératifs, il est intéressant de s’interroger sur les systèmes de régulation et sur l’évolution du degré de formalisation des mécanismes à l’œuvre.
Nous allons tenter de montrer que la coordination de tâches multiples, la coopération nécessaire entre les acteurs, la mise en cohérencedes comportements, ne peut résulter de l’application de règles formelles et de principes mécaniques, de comportements standards prévus à priori et contrôlés à postériori.
Mais que le partage de « l’espace de connaissance » du SI SAP en domaines de compétences, la nécessité de coopération active entre les individus et entre les fonctions nous amènent au concept de « régulation conjointea ».L’imprévisibilité des problèmes qui peuvent se poser dans un contexte de SI intégré, la complexité du « maillage des connaissances », les besoins de flexibilité, poussent nous l’avons vu, les réseaux communicationnels à l’informalisation rejoignant la remarque de M.Crozier et E.Friedberg: « la diversité et la complexité des situations et des problèmes à résoudre ne pourront jamais s’accommoder...
tracking img