Système bancaire marocain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4019 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRODUCTION

Pourquoi l’audit ?

L’audit peut-être définit comme la technique de l’examen systématique des états financiers et les opérations d’une période pour déterminer leur concordance et leur conformité avec les principes comptables et la réglementation en vigueur.

A l’origine la comptabilité a été contrôlé principalement pour détecter les fraudes et les erreurs possibles, par lasuite l’audit, a évolué et a y pour but non seulement pour découvrir des erreurs et des détournements mais aussi d’établir une situation financière sincère, matérialisé par la production des états de synthèses qui intéressent les personnes suivantes :

• La direction de l’entreprise qui épreuve le besoin de faire le point à intervalle régulier pour connaître le résultat chiffré des opérations etdes transactions qui l’a décidé, l’importance du patrimoine et la gestion de ses disponibilités : trésorerie
• Les propriétaires de l’entreprise : individuel, associé, actionnaire qui désire être informé de la situation financière, des performances des dirigeants et des rendements disponibles.
• Les créanciers notamment les banquiers qui ont consenti des prêts à court, à moyen et long termeet qui courent des risques et s’inquiètent de l’évolution des affaires de l’emprunteur. Des états financiers sincères vérifiés par un auditeur indépendant externe leur sont indispensables.
• Les organismes administratifs, plus particulièrement, l’administration fiscale souhaite des états financiers certifiés et dont les données relatives à la déclaration annuelle de l’IS, et les différentesdéclarations concernant les autres prélèvements (TVA, IGR …) sont vérifiées.
• Les futures partenaires : quant les dirigeants envisagent de céder une partie de leur capital à des tiers ; ils ont intérêt à faire procéder à un audit indépendant des états financières avant d’évaluer l’entreprise et ce de façon à déterminer la valeur mathématique de l’actif net réel à cédé en tout ou en partie.L’audit est également exigé dans les cas suivants :

• Les fusions et consolidations des bilans des groupes.
• L’appel à l’épargne publique sous forme d’introduction des actions en bourse.
• L’augmentation du capital en numéraire ou émission d’emprunt obligatoire.

La direction de l’entreprise recourt à l’audit externe pour les besoins de la certification des comptes établis sous sa propreresponsabilité et qui sont vérifiées par un professionnel compétent et indépendant pour conclure à leur sincérité et leur régularité.

Sur le plan historique, on a assisté à un approfondissement des domaines d’application de l’audit :

Périodes Objectifs

1500-1850 Recherche de la fraude1850-1905 Recherche de la fraude et des erreurs
1905-1933 Emettre une opinion sur la validité
des états financiers ainsi que la
Recherche de la fraude

1933-1940Emettre une opinion sur les états
Financiers.

Depuis 1940, émettre une opinion sur la sincérité et la régularité des comptes.

L’audit interne

Il peut être définit comme étant, à l’intérieur d’une entreprise ou d’une organisation, une fonction indépendante d’appréciation périodique et objective des opérations au nom et pour le compte de ladirection générale. C’est une fonction qui consiste à évaluer et à estimer les autres contrôles. Il s’intéresse à l’ensemble des opérations et des fonctions de l’entreprise, il assiste le direction générale dans l’accomplissement de leur responsabilité en leur fournissant des analyses et des recommandations sur les activités examinées visant l’amélioration de la gestion et des performances de...