System expert

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 152 (37920 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
GROUPEMENT D’INTÉRÊT PUBLIC « MUTATIONS INDUSTRIELLES » CNRS, Entreprises, Agences Publiques, Ministères Groupement de Recherche CNRS numéro 43 0002 26, boulevard Richard Lenoir - 75011 PARIS Tél. 48.07.05.85

LE « DÉVELOPPEMENT » DES SYSTÈMES-EXPERTS EN ENTREPRISE

Martine BLANC Elsie CHARRON Michel FREYSSENET

30 Novembre 1989

Simone AUBERT a assuré la retranscription des entretiens Cecahier a été composé par Yvonne PAULY ISSN-0986-4466 Les texte présentés dans Les Cahiers de Recherche du GIP « Mutations Industrielles » sont destinés, avant publication ultérieure éventuelle dans des revues ou des ouvrages, aux personnes en relation de travail avec les chercheurs du Groupement.

2

SOMMAIRE

RÉSUMÉ INTRODUCTION 1. BRÈVE PRÉSENTATION DES SYSTÈMES-EXPERTS 1.1.L’Intelligence Artificielle et l’émergence des Systèmes-Experts 1.2. Les formes de représentation des connaissances et les raisonnements utilisés par l’Intelligence Artificielle 1.3. Structure et fonctionnement d’un Système-Expert 1.4. Systèmes-Experts et générateurs de systèmes-experts 2. RUFUS, UN SYSTÈME-EXPERT DE DIAGNOSTIC DE PANNES ÉLECTRIQUES DU MÉTRO 2.1. L’origine de l’activité S.E. à la RATP. Le choixde la première application : Rufus 2.2. Les conditions du dépannage à F.R. Les motivations de l’équipe de conception et les objectifs de Rufus 2.3. La réalisation de la « maquette » 2.4. La deuxième phase de Rufus : parvenir à un prototype, puis à un outil opérationnel 3. LES SYSTÈMES-EXPERTS DE TRAITEMENT DE DOSSIERS D’ASSURANCES SOCIALES 3.1. L’activité de la CCAS et ses conditions deréalisation 3.2. Les objectifs et les attentes des différents promoteurs de l’expérience S.E. 3.3. La composition de deux équipes de « développement » 3.4. Élaboration des bases de connaissances 3.5. L’évaluation des prototypes : richesse d’expertise et accessibilité pour l’un, rapidité d’exécution et clarté de présentation pour l’autre 3.6. L’insertion des S.E. dans le système de travail et les réactionsdes décompteurs 4. LES SYSTÈMES-EXPERTS DE DIAGNOSTIC DE PANNES ÉLECTRIQUES DES BUS 4.1. Les conditions de lancement de l’expérience 4.2. Le contexte de l’activité des dépôts 4.3. La coopération interservices et la composition de l’équipe 4.4. Le premier prototype : caractéristiques et évaluation 4.5. Le développement d’un deuxième prototype 4.6. L’insertion dans l’activité quotidienne 5. LESYSTÈME-EXPERT D’AIDE AU REPROFILAGE DE ROUES 5.1. L’outil et le domaine d’application 5.2. Le problème à résoudre selon les concepteurs et les objectifs fixés. Est-ce le vrai problème? 5.3. La démarche choisie pour l’élaboration du SE et son contenu 5.4. Quelle sera la validation?
Blanc M., Charron E., Freyssenet M., Le « développement » des systèmes-experts en entreprise, Cahiers de recherche du GIP «Mutations Industrielles », n° 35, novembre 1989, 84 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 800 ko.

3

6. LES ENSEIGNEMENTS ET LES QUESTIONS SE DÉGAGEANT DES EXPÉRIMENTATIONS RÉALISÉES 6.1. D’un SE « sur mesure » aux générateurs de systèmes-experts: l’évolution de la division du travail de conception 6.2. Les objectifs : ambiguïté, empilement, diversité, évolution et dérive, propres àune phase d’expérimentation 6.3. Les domaines d’application des S.E. 6.4. La composition de l’équipe de conception 6.5. Les savoir-faire sont-ils formalisables sans appauvrissement ni simplification? 6.6. Les différentes conceptions des S.E. élaborés et les questions qu’elles soulèvent 6.7. La validation technique de l’évaluation socio-économique des maquettes 6.8. La « maintenance » des S.E.CONCLUSION BIBLIOGRAPHIE Bibliographie des auteurs

Blanc M., Charron E., Freyssenet M., Le « développement » des systèmes-experts en entreprise, Cahiers de recherche du GIP « Mutations Industrielles », n° 35, novembre 1989, 84 p. Édition numérique, freyssenet.com, 2007, 800 ko.

4

RÉSUMÉ La recherche reconstitue les modalités de conception et de validation de six systèmesexperts, dans...
tracking img