Systeme des nations unies au benin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (774 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
CONTRAINTES ET ATOUTS DE LA STRATEGIE DU GOUVERNEMENT
Il reste que pour atteindre les objectifs stratégiques énumérés ci-dessus, bien de contraintes restent à lever. Il s’agit
notamment decontraintes structurelles liées à la rigidité de l’appareil de production, à la structure de la production, à
la faiblesse des investissements et de la diversification des exportations, enfin à la malgouvernance.
Ainsi, la rigidité de l'appareil de production se caractérise en particulier dans le secteur primaire par une
spécialisation de la production, la faiblesse du financement et l'obsolescencedes outils, des infrastructures et des
méthodes de production. Par ailleurs, les secteurs de production ne sont pas suffisamment intégrés les uns aux
autres. En effet, le secteur industriel utilisetrès peu de biens produits localement comme inputs. D’une manière
générale, les secteurs productifs entretiennent des rapports beaucoup plus étroits avec l’extérieur que les différents
maillons del’économie nationale. Ces spécificités ajoutées à la faible diversification de l’industrie de transformation,
ont pour résultat la faiblesse des relations entre l’industrie et le secteur agricole, ce quiréduit leurs contributions à la
croissance du PIB.
La rigidité de la structure de la production est caractérisée par la prédominance des secteurs tertiaire et primaire et
par le caractère quasiembryonnaire du secteur secondaire. En effet, depuis les années 90 où l’économie béninoise a
renoué avec la croissance, les secteurs tertiaire et primaire ont généralement représenté environ 52 % et 35 %du PIB
contre 13 % pour le secteur secondaire. Si une telle structuration de la production est à mettre en rapport avec le
potentiel agricole, la position géographique du Bénin et la propension desopérateurs économiques béninois aux
activités commerciales, elle traduit surtout la faiblesse des investissements productifs.
Nonobstant une amélioration du taux d’investissement qui est passé...
tracking img