Systeme politique de la suisse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2902 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 janvier 2013
Lire le document complet
Aperçu du document
Le système politique de la Suisse



Théodora Nguyen
F55184


I) Introduction

La Suisse, ou la Confédération suisse en forme longue, est un pays d'Europe de l'Ouest sans accès à la mer. Elle est entourée par l’Allemagne, la France, l’Italie, l’Autriche et le Liechtenstein. Le pays est constitutionnellement un État fédéral, depuis 1848 mille huit cent quarente huit, formé de 26 cantons.Sa capitale est Berne. La Suisse reconnaît 4 variantes culturelles. basées sur les 4 langues nationales : l'allemand, le français, l'italien et le romanche. Le pays a une longue tradition de neutralité politique et militaire et abrite de nombreuses organisations internationales.

II) Les racines historques


La date de 1291 mille deux cent quatre vight onze est choisie comme date denaissance de la Suisse.

De l’alliance lache a l’Etat unitaire centralisé, la Suisse a connu au cours de son histoire toutes les formes de cohabitation politique possible. C’est vers la fin du XVI siecle que ce territoire heterogene du point de vue politique et geographique fut designé pour la premiere fois par ses habitants sous le nom « Alliance de confédérés » regroupant 3 communautes auxinterets les plus divers. Ces 3 alliances se reunirent dans le but de maintenir la securite interieure et exterieure et la paix du pays.

Consequence de toutes ces particularites : le territoire de la Suisse ne connaissait a la fin du XVIII siecle avant les evenements decisifs lies a la Revolution francaise, aucune forme d’Etat unitaire.

En 1798 mille sept cent quatre vight dix huit pour lapremiere fois en cinq cents ans d’histoire, la Suisse etait occupée par la France.

Le Congres de Vienne en 1815 qui reorganisa l’Europe, permit a la Suisse de se doter d’une premiere Constitution. Ce traité federal assurait surtout les privileges d’une classe dominante, qui, tout comme dans l’ancien regime, etait la veritable detentrice du pouvoir.







III) La construction politique dela Suisse

Federalisme

Le federalisme represente la volonté de conserver aux cantons la plus grande independance possible et constitue une maxime de l’action politique suisse. Contrairement au centralisme, ou les decisions sont prises et executees a partir de la capitale, dans le federalisme, les decisions sont autant que possible du ressort des cantons ou des communes.

Les 3 niveaux del’organisation de l’Etat

La structure de l’organisation politique de la Suisse repose sur 3 niveaux : la commune, le canton et la Confederation. Ces 3 niveaux disposent d’une large autonomie. En cas de doute, les competences decisionnelles sont laissees aux cantons ou aux communes. Cela signifie concretement que la commune est, elle aussi, relativement autonome. Les taches qu’elle n’entend pas oun’est pas en mesure de regler seule sont deleguées au canton, qui lui-meme a cedé une partie de ses competences a la Confederation.

1) La commune
La commune est la plus petite unite politique. Les communes, dans leur forme actuelle, sont une creation du XIXs. La commune repond au principe de la prise de decision democratique par voie directe, cher a la population suisse. L’autorité supreme de lacommune est l’assemble communale ou le parlement communal. L’assemblé communale reunit l’ensemble des citoyens ayant le droit de vote qui debattent des affaires courantes ainsi que des elections et votent ensuite a main levée. L’autorité executive est representée par le Conseil communal, élu, dont les membres exercent souvent leur fonction a titre accessoire ; l’administration communale estconfiée a un secretaire communal également élu. Quand la dimension d’une commune ne permet plus a l’assemblee communale de fonctionner, on procede alors tous les quatre ans a un scrutin populaire pour elire un parlement communal, appele « Conseil municipal », « Conseil des habitants » ou encore « Conseil communal ». il agit en tant que representant direct des electeurs. Ce systeme est completé par...