Systemes politiques compares

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 122 (30494 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Systemes politiques compares

CHAPITRE I :
LA DEMOCRATIE REPRESENTATIVE 4

SECTION I :
LES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE REPESENTATIVE 4

a) La souveraineté populaire 4
b) Etat de droit et constitutionnalisme 6
c) La séparation des pouvoirs 7
d) Le principe représentatif 8

SECTION II :
DIVERSITE CONSTITUTIONNELLE DES REGIMES DEMOCRATIOUES 9

a) Les régimes parlementaires 9
b) Lerégime présidentiel 10
c) Le cas de la Ve République 11

SECTION III :
UN SYSTEME POLITIQUE REGULE PAR LE MARCHE ELECTORAL 13

a) Suffrage censitaire et administration de notables 15
b) Suffrage universel, politisation des citoyens et professionnalisation de l'activité politique 15
c) Les tendances contemporaines 17
1)La tendance à l'unification des différentes arènes électorales 172)L'intensification de la compétition électorale 17
3)La personnification de l'activité politique 18
4)La collectivisation 18

CHAPITRE II : LES PARTIS POLITIQUES 20

Section I : Les clivages et constructions de l'offre politique 20

a) Des clivages dominants différents selon les sociétés 22
b) Vers de nouveaux clivages politiques ? 26

Section II: Les systèmes de partis 29

a) Principes declassement des systèmes de partis 29
1)Les systèmes de partis fondés sur l'existence de partis à vocation majoritaire 29
2)Les systèmes avec un parti dominant mais sans majorité 30
3)Les systèmes de partis résultant de la coalition de partis minoritaires 30
b) Les effets des modes de scrutin sur les systèmes de partis 30
1)Les lois de Duverger 30
2)La situation réelle dans les six paysétudiés 32

Section III : La crise des partis ? 35

CHAPITRE III : LES PARLEMENTS 37

Section I : Les modalités de la représentation -
un bicaméralisme plus ou moins effectif selon les pays 37

a) Le bicaméralisme 37
1)Modes de désignation 38
2)Les bicaméralismes inégalitaires 38
3)Le bicaméralisme parfaitement égalitaire 39

Section II : Des assemblées qui votent, mais ne font plus leslois 41

a) L 'organisation du travail parlementaire 41
1)Les commissions parlementaires 42
2)Organisation des débats parlementaires : 43
3)La réglementation du pouvoir d'amendement : 43
b) La suprématie du droit et des institutions européennes 44
c) La domination de l'exécutif sur la production des lois 45

Section III : Un pouvoir de contrôle sur l'exécutif de plus en plus formel 47

a)La censure du gouvernement, une pratique révolue 47
b) Les "régimes parlementaires" sont-ils encore véritablement parlementaires ? 51

CHAPITRE IV : LES EXECUTIFS 53

Section I : Typologie des exécutifs 53

a) L 'exécutif monocéphale : le modèle américain 53
b) Les exécutifs dualistes 55

Section II : La formation du gouvernement 56

a) La désignation du chef du gouvernement 56
b) Ladésignation des membres du gouvernement 58

Section III : La centralisation du pouvoir au sein des exécutifs 60

a) Les facteurs constitutionnels 60
b) Les facteurs politiques 61
CHAPITRE I :
LA DEMOCRATIE REPRESENTATIVE

SECTION I :
LES PRINCIPES DE LA DEMOCRATIE REPESENTATIVE

Les grandes démocraties reposent sur un certain nombre de principes communs. Ces principes, élaborés auXVIIe et XVIIIe siècles (les Lumières), théorisés par des philosophes majeurs (Locke, Montesquieu, Rousseau) ont étés solennellement proclamés par les deux grandes déclarations de la fin du XVIIIe siècle : la Déclaration d'Indépendance des Etats-Unis de 1776 et la Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789.

La plupart de ces principes sont issus de la tradition libérale (sur le planphilosophique) qui valorise par-dessus tout la notion de liberté individuelle et qui considère que cette liberté est d'autant mieux garantie que le pouvoir politique est faible. Des principes tels que la séparation des pouvoirs (précisément pour affaiblir le pouvoir) ou le principe représentatif (considéré à l'origine comme une manière de filtrer la volonté populaire) sont des principes...
tracking img