Tableau de bord

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 173 (43075 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
BANQUE D’ALGÉRIE
ÉCOLE SUPéRIEURE DE BANQUE

Résumé du MÉMOIRE DE FIN D’ÉTUDES
DIPLÔME SUPéRIEUR DES ÉTUDES BANCAIRES

Thème

LE TABLEAU DE BORD OUTIL DE PILOTAGE BANCAIRE CAS DE LA BADR

Elaboré par
Mr. CHEGHIB Zineddine

Encadreur
Mr. KAOUBI Mahfoudh Mlle. ABDELLAOUI Ibtissem

Tuteur de stage

10ème Promotion

Novembre 2008

Sommaire
INTRODUCTION GENERALE CHAPITREINTRODUCTIF : LE CONTRÔLE DE GESTION BANCAIRE Section 1 : Généralités sur le contrôle de gestion bancaire Section 2 : Présentation du contrôle de gestion bancaire dans le contexte algérien PREMIERE PARTIE : LE TABLEAU DE BORD UN DISPOSITIF DE MANAGEMENT Chapitre 1 :Généralités sur le Tableau de Bord Section 1 : Principes fondamentaux du Tableau de Bord Section 2 : Contenu du Tableau de Bord Chapitre 2 :Principes et processus d’élaboration du Tableau de Bord Section 1 : Méthodologie de conception du Tableau de Bord Section 2 : Conduite du projet d’élaboration du Tableau de Bord Chapitre 3 : L’exploitation du Tableau de Bord Section 1 : Système « Tableau de Bord » Section 2 : Tableaux de Bord en action DEUXIEME PARTIE : PLACE DU TABLEAU DE BORD AU SEIN DE LA BADR Chapitre1 : Le contrôle degestion au niveau de la BADR Section 1 : Direction de la Prévision et du Contrôle de Gestion Section 2 : Gestion prévisionnelle une assise pour le Tableau de Bord Chapitre 2 : Genèse du système Tableau de Bord au sein de la BADR Section 1 : Manifestation d’outils de gestion approchant le Tableau de Bord Section 2 : Limites entravant le lancement du Tableau de Bord au sein de la BADR Chapitre 3 : Lesperspectives du Tableau de Bord au sein de la BADR Section 1 : Opportunités à saisir Section 2 : Le tableau de Bord à mettre en place CONCLUSION GENERALE

INTRODUCTION GÉNÉRALE

L’Algérie vit, depuis les années 1990, une période de transition d’une économie planifiée vers une économie de marché. Ainsi, la législation a été modifiée pour être en conformité et répondre aux exigences de lamondialisation, et en particulier pour pouvoir intégrer l’organisation mondiale du commerce (OMC).

Cette métamorphose du paysage économique s’est traduite par la suppression du monopole du commerce extérieur d’abord, et par l’ouverture ensuite du marche local, dans tous ses secteurs d’activité, aux différents opérateurs privés et étrangers. Le secteur bancaire, moteur de l’économie, est appelé à jouerson rôle primordial pour répondre aux nouvelles exigences de cette économie.

La modernisation du système financier algérien en général, et du système bancaire en particulier, passe forcément par l’application des réformes, qui visent à le renforcer et à confirmer sa place comme pivot de l’économie ; c’est dans cette optique que le système bancaire algérien se prépare à appliquer les nouvellesnormes comptables internationales, ainsi que les règles prudentielles dites Bale II.

De ce fait, les banques publiques nationales doivent perfectionner leurs méthodes de gestion, pour faire face à la concurrence des banques étrangères dotées d’une plus grande expérience. Ce nouvel environnement met à mal les principes classiques de gestion, il s’agit, de nos jour, de l’application au completd’un processus de contrôle de gestion, permettant le pilotage bancaire vers des objectifs stratégiques, et renforçant la compétitivité.

La notion de pilotage est une des compétences majeures du métier de responsable. Elle désigne la capacité à articuler la réflexion et l’action en les replaçant sur différents axes temporels. Comme ce pilotage ne saurait être aveugle il s’appuie sur un systèmed’information, et des outils du contrôle de gestion, tel : plans, budget, tableaux de Bord.

1

Le tableau de bord est l’outil privilégié du contrôle de gestion, permettant la mise sous contrôle du système à piloter, puisque c’est l’outil d’interface entre un système d’information constitué de fonctions ou d’activités, et un système de décision ; il représente l’évolution des activités et...
tracking img