Tableau de la belle epoque

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 5 (1145 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 11 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction
Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la France connaît de nombreuses mutations. En une cinquantaine d’années, le pays s’industrialise et se modernise. Les réseaux et moyens de transport se multiplient et l’urbanisation s’étend. Toutefois le poids rural est toujours important et les classes sociales sont très encrées dans la société.
Après la 1 G.M., l’expression la « BelleEpoque » apparaît désignant les 15 années précédentes, symbolisant la paix, le dynamisme éco, le rayonnement culturel et la stabilité politique. Cette stabilité est notamment assurée par les républicains sous la IIIème République.

I/ Portrait économique, social et culturel de la France à la Belle Epoque
A) Une éco contrastée
Jusqu’en 1896, la France connaît des années difficiles avec laGrande dépression et se montre en retard par rapport aux autres pays industrialisés.
A partir de 1896, l’industrie française se relève et rattrape son retard en quelques décennies. En effet, la production industrielle passe de 1.6% à 4.2% entre 1905 et 19013. Cela s’explique par :
• La modernisation de l’industrie des industries de base : ex : la production d’acier X3
• L’arrivée des industriesde pointe comme l’industrie électrique, chimique, le cinéma. Les sociétés françaises réussissent à l’exemple du secteur automobile avec Peugeot et Renault.
Toutefois, les déséquilibres industriels subsistent. Tout d’abord les entreprises françaises n’arrivent pas à s’imposer dans certains domaines (chimie). Ensuite, les entreprises se concentrent dans le Nord-est du pays et autour de Paris,délaissant la moitié Sud-ouest de la France. Le poids de la région parisienne écrase ainsi le reste du territoire en monopolisant 1 M d’ouvrier, soit 15% de l’emploi industriel. Enfin, l’industrie reste marquée par la domination de l’atelier sur l’usine. Or, ces petites entreprises sont peu modernes et ne sont plus le moteur de la croissance.
Même si la multiplication des réseaux de transports etl’urbanisation croissante, le monde rural rest dominant. En 1910, 56% de la pop vit dans les campagnes et 40% des actifs travaillent dans le secteur primaire.
L’agriculture demeure très traditionnelle malgré l’installation progressive de la mécanisation et les engrais chimique dans ce secteur. La majorité des exploitations sont de petites tailles puisque 85% d’entre elles font – de 10 ha ce qui nepermet de vivre que modestement. Ainsi, la production agricole ne suffit pas à assurer les besoins de la population, ce qui oblige à importer.
La France tente également de s’imposer dans le monde en investissant ses capitaux à l’étranger comme le montre le succès des emprunts russes ainsi qu’en développant les accords politique : ex : la Triple-Entente. Elle étend en outre son empire colonial ets’implante en Afrique, au Madagascar et en Indonésie. Elle est alors à son apogée coloniale, en couvrant 10 M de km² en 1914.
Mais la France n’est pas complètement une grande puissance. En effet, sa croissance éco lui permet de rattraper en partie son retard mais certaines faiblesses que sont une industrie et une agriculture à deux vitesses, maintiennent le pays dans l’archaïsme.

B) Desinégalités dans la société.
La situation démographique de la France au début du XXème siècle est préoccupante face à celle de l’Allemagne. La baisse des naissances s’explique par le malthusianisme (limitation volontaire des naissances dans le monde rural pour des questions d’héritages et dans les classes moyennes et bourgeoises afin d’assurer l’avenir de leur enfant) mais aussi face au recul dela religion dans la société même si des régions restent très catholiques (Bretagne). Son taux de natalité est le plus bas d’Europe (19‰ contre 30‰ en moyenne) et son taux de mortalité ne diminue que lentement malgré les progrès de la médecine (Pasteur) et d’hygiène (égouts). En effet, la France est touchée par les épidémies telle la tuberculose. Sa population vieillit. Ainsi, la France est...
tracking img