Tableaux plitique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 21 (5085 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
TABLEAU POLITIQUE DE LA FRANCE EN 1914

Introduction.

Sur le plan territorial, la France de 1914 est la même qu’aujourd’hui, excepté l’Alsace et la Lorraine qui font partie de l’empire allemand. La France constitue le deuxième empire colonial du monde après celui de la Grande-Bretagne. L’essentiel de cet empire est en Afrique (Afrique du Nord, Sahara, l’Afrique Occidentale Française,Madagascar, Djibouti, la Réunion, l’Afrique Equatoriale Française) et en Asie (l’Indochine française, 5 comptoirs en Inde) ; il faut ajouter l’Océanie (Nouvelle Calédonie, Polynésie française) et l’Amérique (Antilles, Saint-Pierre-et-Miquelon, territoire de la Guyane).
La France métropolitaine compte environ 39 60000 habitants (elle est dépassée par l’Angleterre avec 45 millions d’habitants et parl’Allemagne avec 67 800000 habitants). Autrement dit dit, France représente 58 % de la population allemande !
L’économie française reste essentiellement agricole : 56 % de la population est rurale contre 38 % en Allemagne et 12 % en Grande-Bretagne.

I. La position internationale de la France.

A. Le contexte européen.

Depuis le début du siècle, l’Europe est divisée en deux blocs depuissances (France – Grande-Bretagne – Russie – Allemagne – Autriche-Hongrie – Italie). Les Etats se sont entendus selon des alliances militaires ou des accords politiques.
Ainsi, la Triplice est une alliance entre l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et l’Italie. Dans cette alliance, l’Italie n’est pas très sûre, c’est pourquoi la Triplice concerne surtout les Empires centraux (Autriche-Hongrie etAllemagne).
La Triple Entente regroupe la France, la Russie et la Grande-Bretagne.
Ces deux blocs de puissances s’affrontent dans des conflits bilatéraux :
- Antagonisme franco-allemand (défaite de 1871 et perte de l’Alsace-Lorraine).
- Antagonisme austro-russe (les Balkans). Au début de 1914, cet antagonisme se cristallise sur la Serbie, petit Etat peuplé des Slaves du sud. Or il y a dans l’empireaustro-hongrois, des Slaves du sud. La Serbie veut attirer ces populations, ce qui, pour les Austro-Hongrois, constitue une véritable menace. Le gouvernement autrichien a pour ambition de détruire la Serbie et dans les premiers mois de 1914, il est dans l’attente d’un prétexte qui lui permettrait d’intervenir. La Russie se présente comme la protectrice de la Serbie. Il y a pour cela plusieursraisons : religieuses (la Russie tsariste est la protectrice des chrétiens orthodoxes), stratégiques (la Russie cherche un débouché sur la Méditerranée). La Serbie se trouve à la croisée d’un courant russe qui va vers le sud et d’un courant autrichien qui se dirige vers l’est.
- Antagonisme anglo-allemand (rivalité commerciale). Le commerce allemand est florissant depuis 1900. S’ensuit une rivaliténavale avec l’Angleterre qui a bâti sa sécurité militaire sur la marine. Le dogme de la flotte militaire anglaise est le suivant : la flotte doit être supérieure à 10 % au total de la flotte française et russe. Dans les années 1890, le gouvernement allemand s’est lancé dans le développement et l’augmentation de sa flotte de guerre. Au début du siècle, la flotte allemande atteint le deuxième rangen Europe. L’Angleterre n’a pratiquement pas d’armée de terre, ce qui n’est pas le cas de l’Allemagne.
Tous ces antagonismes bilatéraux renforcent les systèmes d’alliances. La position de la France s’ordonne autour de 2 axes : elle possède des alliés et un ennemi.

B. Les alliés de la France : Russie et Angleterre.

Depuis les années 1900, la France s’est rapprochée de la Russie et duRoyaume-Uni. En 1871, La France est isolée et Bismarck voulait maintenir cet état pour éviter une revanche éventuelle. Mais Guillaume II s’est lancé dans une politique mondiale ce qui a mécontenté le Royaume-Uni.
Dès 1893 est signée l’alliance franco-russe à Saint-Pétersbourg (il s’agit d’une alliance militaire). Elle est clairement dirigée contre l’Allemagne. Il y a promesse d’intervention...
tracking img